Politique

Quotidien - Stéphane Chenu : Le dérapage raciste du député FN (Vidéo)

Quotidien - Stéphane Chenu : Le dérapage raciste du député FN (Vidéo)

Stéphane Chenu, le député FN du Nord s’est fait remarquer lors d’une interview accordée à nos confrères de "Quotidien". Alors que l’homme politique tente une blague, ses propos créent le malaise sur le plateau. Une séquence que nous vous proposons de retrouver sur le site Non Stop Zapping.

Les élections législatives 2017 avaient pour but de confirmer la place de La République en marche en France. En quelques mois, ce nouveau parti s’est imposé et Emmanuel Macron espérait obtenir une majorité de députés au Parlement. Les résultats du scrutin ont changé la donne, le PS disparaît dans l’hémicycle, tandis que La France insoumise obtient quelques sièges. Jean-Luc Mélenchon est dépité de la victoire de Manuel Valls et ses concurrents n’ont pas réussi à trouver leur place dans leur circonscription. À la presse, l’ancien candidat de l’élection présidentielle 2017 se confiait et Non Stop Zapping vous dévoilait la séquence. Il est temps pour les députés de découvrir leurs nouvelles fonctions et alors que François Ruffin veut faire changer les choses, certains députés de la France insoumise veulent continuer à manifester dans la rue.

"On accueille 1 500 Roms, on pouvait accueillir un Picard"

L’hémicycle va accueillir de nouveaux députés et ils sont nombreux à prendre leurs fonctions pour la première fois. Alexis Corbière est ravi de sa victoire et il partage sa vision de la vie politique. Les équipes de "Quotidien" ont suivi l’arrivée au Parlement de Stéphane Chenu, nouveau député FN du Nord. Au moment où Valentine Oberti, journaliste de TMC, demande à l’homme politique s’il revendique son parachutage, ce dernier tente une blague qui ne passe pas sur le plateau de Yann Barthès. "Quand Marine Le Pen m’a demandé il y a un an et demi de reprendre la fédération du Nord et quand j’arrive dans cette circonscription que je ne connais pas, je la découvre. Dans une ville comme Denain, on accueille 1 500 Roms, on pouvait accueillir un Picard", explique-t-il. Ce dérapage raciste va faire beaucoup de bruit d’ici les prochaines heures.

Par Emilie Flores

Réagissez à l'actu people