Politique

Quotidien : Nicolas Dupont-Aignan s’énerve contre un journaliste de l’émission (vidéo)

Quotidien : Nicolas Dupont-Aignan s’énerve contre un journaliste de l’émission (vidéo)

Invité de France Inter mardi matin, Nicolas Dupont-Aignan a affirmé qu’Al-Qaïda était l’allié de Laurent Fabius dans le passé. Interrogé à ce sujet par un journaliste de "Quotidien", le président de Debout la France s’est légèrement énervé. Une séquence que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

Mardi matin, Marine Le Pen devait être l’invitée de Patrick Cohen sur France Inter. Malheureusement, la présidente du Front National s’étant retrouvée au centre d’une grosse polémique après ses propos sur le Vel d’Hiv, elle a annulé sa venue. Ce qui a donné lieu à un petit coup de gueule du journaliste de France Inter : "Désinvolture qui nous place dans une position impossible dans cette période d’égalité du temps de parole (...) Si les candidats ne tiennent pas leurs engagements, il n’est pas sûr que nous puissions tenir les nôtres" a-t-il prévenu. En remplacement, c’est finalement Nicolas Dupont-Aignan qui avait répondu aux questions de Patrick Cohen.

Nicolas Dupont-Aignan n'assume pas ses propos

Au cours de cette interview, le président de Debout la France, candidat à la présidence de la République, a sorti une petite phrase choc sur les amitiés de Laurent Fabius : "Je sais qu’Al-Qaïda était l’allié de Monsieur Fabius". Une affirmation forte et polémique que Nicolas Dupont-Aignan n’a pas franchement assumée quelques heures plus tard face à un journaliste de "Quotidien" : "Vous pensez qu’Al-Qaïda était l’allié de Laurent Fabius franchement ?" lui a-t-il été demandé. Réponse : "Non, je n’ai jamais dit ça" a-t-il alors répété à plusieurs reprises avant de s’énerver devant l’insistance du reporter : "Je dis ce que je veux. Les Français jugeront entre ce que vous pensez et ce que je pense". Le jugement, ce sera le 23 avril prochain après le premier tour de l’élection présidentielle.

Par Benjamin S.

Réagissez à l'actu people