Politique

Primaire à gauche - Hervé Mariton : "François Hollande, c’est un cauchemar" (vidéo)

Primaire à gauche - Hervé Mariton : "François Hollande, c’est un cauchemar" (vidéo)

ZAPPING - Ce lundi, dans le quotidien "Libération", une quarantaine de personnalités appellent à une primaire "des gauches et de l'écologie" en vue de l’élection de 2017. Parmi les signataires, l’économiste Thomas Piketty ou encore les écologistes Daniel Cohn-Bendit et Yannick Jadot.

Dans le Libération du lundi 11 janvier, plus de 40 hommes et femmes politiques des Gauche et de l’écologie ont fait part de leur envie d’une primaire en vue de l’élection présidentielle de 2017. Fleur Pellerin, Ministre de la Culture et de la Communication, était sur le plateau d’I-Télé, et s’est montrée claire à ce sujet. Pour elle, le candidat de la Gauche en 2017 est déjà tout choisi : "La condition sine qua non du débat n’est pas l’organisation d’une primaire. Donc, oui pour le débat mais, maintenant, je considère que nous avons un candidat pour 2017 légitime qui est le Président de la République". A l’Opinion, Eduardo Rihan-Cypel, Député PS de Seine-et-Marne, s’est montré du même avis mais avec une légère nuance : "Une primaire au sein de la Gauche, comme nous l’avions réalisé en 2011, elle ne peut exister que dans une seule condition, c’est si François Hollande ne souhaite pas se représenter à la présidence de la République". De son côté, Jean-Christophe Cambadélis, Premier secrétaire du PS, explique qu’une primaire "n’est pas impossible" mais qu'elle est "peu probable".   

Hervé Mariton s'en prend à françois hollande

Vivement opposé à François Hollande, Hervé Mariton, Député "Les Républicains" de la Drôme se réjouirait bien d’une primaire dans le camp opposé et le dit à sa manière : "François Hollande, c’est un cauchemar. Donc les gens, y compris à gauche, se posent la question. C’est plutôt sain mais c’est un cauchemar pour tout les Français et surtout vu de Droite". François Kalfon, Secrétaire national du PS délégué à l’emploi, comme la quarantaine de signataires, voudrait une primaire et il a fait part de sa pensée à Public Sénat : "Cette vision monarchique de la 5ème République, qui voudrait qu’il y ait une forme d’automaticité qui voudrait qu’il y ait une sacralisation qui ferait que le Président de la République n’aurait pas à être challengé par d’autres me parait difficile". Quant à Philippe Doucet, Député PS du Val-d’Oise, ce que révèle cet appel révèle que "qu’à la Gauche du Parti Socialiste, tout le monde voit bien que les résultats des Ecologistes aux régionales n’ont pas été très bons, que Jean-Luc Mélenchon s’enferre dans quelque chose. Donc ils voient bien qu’à la Gauche du Parti Socialiste, ils ont un problème de candidature, tout simplement".

Réagissez à l'actu people