Politique

Primaire à droite - François Fillon : sa porte-parole Valérie Boyer fait polémique avec sa croix (VIDEO)

Primaire à droite - François Fillon : sa porte-parole Valérie Boyer fait polémique avec sa croix (VIDEO)

Valérie Boyer arborait une croix autour de son cou, dimanche soir lors du direct de la chaîne publique France 2. Et ce bijou n’a pas manqué de faire réagir les téléspectateurs et internautes. La députée des Bouches-du-Rhône s'est exprimée quelques heures plus tard. Une séquence que nous vous proposons de découvrir sur le site Non Stop Zapping.

Après plusieurs semaines de campagne, le nom du candidat de la droite et du centre qui représentera la France lors des élections présidentielles a été dévoilé. Il s'agit de François Fillon. Pourtant, au début de la campagne, personne ne s'attendait à la victoire de l'homme politique. Dans TPMP, Cyril Hanouna affirmait avoir prédit la victoire de François Fillon et il est bien le seul. Ce dimanche 27 novembre, le nouveau candidat à la présidentielle s’est rendu à la Haute autorité de la primaire pour s'exprimer sur sa victoire et saluer son adversaire Alain Juppé. La porte-parole de François Fillon, Valérie Boyer, s'est également exprimée dans la foulée. Cette dernière a choqué les internautes en laissant apparaître son pendentif religieux sur un plateau TV dimanche soir.

"C’est quelque chose que je n’enlève jamais"

Quelques heures plus tard, sur le plateau de BFMTV elle s'est exprimée et son pendentif avait disparu : "C’est quelque chose que je n’enlève jamais, pour dormir, me laver, me baigner, que j’ai toujours sur moi. Vous pouvez le regarder sur les photos. Et je pense qu’il y a pas de commentaires à faire parce que ce n’est pas un symbole d’oppression, bien au contraire". Si le pendentif affiché par cette proche de François Fillon ne constitue pas un signe religieux ostensible au regard de la loi, le bijou a été abondamment commenté sur les réseaux sociaux. Une croix qui a été vue par certains comme un signe d’opposition au principe de la laïcité affiché par celle qui assimile, par ailleurs, le port du voile à un enfermement.

Par Lea Ouzan

Réagissez à l'actu people