Politique

Primaire de gauche : quand Hamon, Valls et Montebourg se réconcilient autour d'un joint (vidéo)

Primaire de gauche : quand Hamon, Valls et Montebourg se réconcilient autour d'un joint (vidéo)

Alors que les résultats du premier tour de la primaire ont été dévoilés ce dimanche 22 janvier, "L’émission d’Antoine" sur Canal+ vient de diffuser une vidéo parodique montrant Benoît Hamon, Manuel Valls et Arnaud Montebourg réunis autour d’un joint. Une façon originale de réconcilier les trois hommes politiques. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

Les résultats du premier tour de la primaire de gauche ont été dévoilés ce dimanche 22 janvier, décernant à Benoît Hamon le titre de grand vainqueur, avec 36,12 % des voix. Si les deux candidats qualifiés pour le second tour, Benoît Hamon et Manuel Valls, ont exprimé prendre conscience de l’ampleur de la tâche qui les attend et l’envisager avec tout le sérieux qu’elle implique, certains ont opté pour une approche moins solennelle. C’est le cas du collectif HOTU qui, peu avant le premier tour de la primaire de gauche, a trouvé un moyen de détendre l’atmosphère et dans un même mouvement de réconcilier les candidats sur un thème qu’ils ont tous abordé.

Dans une vidéo parodique les 3 hommes politiques se réconcilient autour d’un joint

C’est dans le cadre de l’émission présentée par Antoine de Caunes, "L’émission d’Antoine", diffusée sur Canal +, que le collectif a rassemblé les trois candidats arrivés en tête au premier tour, Benoît Hamon, Manuel Valls et Arnaud Montebourg. La vidéo présente les trois hommes politiques avachis dans un canapé, regardant un replay du second débat de la primaire, qui en profitent pour se rouler un très gros joint. L’image est bien-sûr trafiquée, la tête des trois hommes a été rajoutée sur des corps qui ne leur appartiennent pas, mais la séquence fait son petit effet. Au son des déclarations de Jean-Luc Bennahmias, pour une légalisation du cannabis, comme l’est Hamon, les trois hommes essaient de lancer un débat autour du thème. Très vite avortée, la conversation finit en fou rire général, qu’un François Hollande en peignoir rejoint rapidement. Un moyen très efficace d’apporter une touche de légèreté, avant l’épreuve du second tour et enfin l’élection présidentielle le 6 mai prochain.

Par Camille Esnault

Réagissez à l'actu people