Politique

Présidentielle 2017 : François Hollande a voté et parle "d’un acte important" (vidéo)

Présidentielle 2017 : François Hollande a voté et parle "d’un acte important" (vidéo)

Après une campagne électorale de plus de six mois, l’élection présidentielle 2017 s’achève ce dimanche 7 mai. Qui de Marine Le Pen ou Emmanuel Macron remportera la majorité des suffrages et prendra la place de François Hollande à l’Élysée et à la tête du pays ? Réponse ce soir à 20 heures pour les premières estimations. Non Stop Zapping vous propose d’écouter François Hollande à la sortie de son bureau de vote à Tulle.

Cette campagne 2017 a réservé bien des surprises. Pour la première fois dans l’exercice de la Vème République : un Président élu ne se représente pas à sa propre succession. François Hollande l’avait promis, il ne se représenterait pas si les chiffres du chômage ne baissaient pas. L’homme a tenu parole. Avec une popularité au plus bas, celui qui s’est imposé face à Nicolas Sarkozy en 2012 a préféré laisser sa place. C'est en simple citoyen que le Président de la République s’est rendu dans les urnes à Tulle, son fief, pour choisir entre les deux candidats. Pendant cet entre-deux-tours, le président avait appelé à voter pour Emmanuel Macron pour faire barrage contre la candidate soutenue par le Front National. 

"Aujourd'hui, c'est un acte important !"

Face aux journalistes qui avaient fait le déplacement jusqu’en Corrèze, il a tenu à s’exprimer sur cette journée, son importance et le choix qui s’impose aux Français : "Il faut continuer toujours. Il faut toujours avoir un chemin. C’est ce chemin qui fait que nous sommes la France, que nous ne reculons jamais. Nous avançons toujours et nous cherchons la bonne voie pour le progrès. Le rassemblement des Français sur cette voie-là est absolument nécessaire. Aujourd’hui, c’est un acte important, parce qu’il s’agissait de ne pas se tromper de voie d’être toujours fidèle à nous même". À quelques jours de la fin de son mandat, l’heure est au bilan pour l’homme du parti socialiste : "On regardera ce qui a été fait, on jugera ce qui a été accompli, on pourra mesurer ce qui a été réalisé pour notre pays. Le regard qui sera porté sera, à mesure du temps, plus juste que forcément celui qu il a été dans toute l’actualité que nous avons connu." Son ambition : il esppère avoir "marquer profondément l’histoire de notre pays."

Par Julie Rose

Réagissez à l'actu people