Politique

Polémique kwassa-kwassa : Emmanuel Macron s'explique mais ne s'excuse pas (vidéo)

Polémique kwassa-kwassa : Emmanuel Macron s'explique mais ne s'excuse pas (vidéo)

Après les propos polémiques d'Emmanuel Macron sur les réfugiés comoriens à Mayotte lors d'une visite en Bretagne, le président de la République a appelé son homologue comorien pour s'expliquer mais l'Elysée n'a pas présenté d'excuses. Non Stop Zapping vous en dit plus.

C'est considéré par beaucoup comme le premier couac du quinquennat d'Emmanuel Macron. Samedi dernier, lors d'une visite à Etel en Bretagne dans un centre de surveillance maritime, le président de la République avait ironisé sur les réfugiés comoriens qui tentent de rejoindre Mayotte, dans l'Océan Indien. Ces Comoriens utilisent des bateaux spécifiques à la zone appelés des "kwassa-kwassa", sur lesquels beaucoup périssent en tentant la traversée. Et la blague d'Emmanuel Macron avait laissé un goût amer, aussi bien à ses interlocuteurs directs qu'aux téléspectateurs : "Ah non ! C'est à Mayotte qu'il y a des Kwassa-kwassa ! Mais le Kwassa-kwassa pêche peu, il amène du Comorien. C'est différent ! " avait-il lancé. Il n'en fallait pas plus pour déclencher la polémique, le ministre comorien des Affaires étrangères Mohamed Bacar exigeant même des excuses.

Un échange "constructif et cordial"

Emmanuel Macron a contacté lundi son homologue comorien Assoumani Azali afin de "travailler dans un esprit d’apaisement et de confiance mutuelle" selon l'Elysée, contactée par LCI. Un échange qualifié de "constructif et cordial" par les autorités, sauf que visiblement aucune excuse n'a été formulée par le président de la République française. Dimanche soir, Emmanuel Macron avait également été taclé par Marine Le Pen, qui avait fustigé son attitude dans "Dimanche en politique" sur France 3. Visiblement, cela n'a pas poussé le président à s'excuser pour ses propos polémiques.

Par Timothée Le Puil

Réagissez à l'actu people