Politique

Polémique du vol Tokyo – Paris d’Édouard Philippe : Benjamin Griveaux reconnait une somme "impressionnante" (vidéo)

Polémique du vol Tokyo – Paris d’Édouard Philippe : Benjamin Griveaux reconnait une somme "impressionnante" (vidéo)

C’est une nouvelle polémique qui s’abat sur le gouvernement d’Édouard Philippe depuis ce matin, et plus particulièrement sur le Premier ministre lui-même. Pour gagner deux heures et obtenir un avion plus confortable, le bras droit d’Emmanuel Macron aurait déboursé 350 000 euros pour louer un avion privé. Non Stop Zapping vous en dit plus.

C’est la douche froide pour Édouard Philippe depuis ce matin. Pour rentrer de Nouvelle-Calédonie, plus tôt que prévu, soit en tout deux heures, Marignon aurait déboursé près de 350 000 euros pour affréter un avion plus rapidement, mais aussi plus confortable. Un choix et une dépense totalement "assumés" de la part du Premier ministre. Si toute la classe politique a réagi à cette nouvelle polémique, le porte-parole du gouvernement, Benjamin Griveaux, s’est aussi exprimé sur le sujet lors de la conférence de presse à la suite du Conseil des ministres. "C’est un avion privé. Je rappelle que les sommes dont on parle sont impressionnantes, et c’est d’ailleurs ce qu’a rappelé le Premier ministre ce matin dans son intervention radiophonique et qu’on peut comprendre qu’elle puisse impressionner les concitoyens par son montant. […]  L’ensemble des moyens mis en œuvre visaient à réduire les coûts", déclare l'homme derrière son pupitre. 

Par Julie Rose

Réagissez à l'actu people