Politique

Philippe Poutou : "Le système Kardashian fait crever des gens" (vidéo)

Philippe Poutou : "Le système Kardashian fait crever des gens" (vidéo)

Invité de ".pol", l’émission politique du Huffington Post réalisée en collaboration avec le JDD, le Lab d’Europe 1 et L’Internaute, Philippe Poutou est revenu sur l’un de ses tweets qui avait créé la polémique au moment de l’agression de Kim Kardashian à Paris. L’ancien candidat à la présidentielle de 2012 a violemment critiqué le fonctionnement de la famille de la bimbo. Une séquence que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

Que Philippe Poutou ne soit pas le plus grand fan de Kim Kardashian, ça n’étonnera personne. Candidat du Nouveau Parti anticapitaliste à la présidentielle de 2012, il représente une conception de la société diamétralement opposée à tout ce que représente la femme de Kanye West. D’ailleurs lorsque la bimbo avait été agressée dans son hôtel particulier en octobre dernier, Philippe Poutou n’avait pas franchement partagé sa peine : "9 millions d’euros de bijoux dans sa chambre? La redistribution des richesses est une urgence. Cela a commencé semble-t-il" avait-il écrit sur Twitter provoquant bon nombre de réactions indignées et l’obligeant à présenter des excuses dans la foulée.

"C'est scandaleux"

Invitée de ".pol", l’émission politique du Huffington Post organisée en collaboration avec le JDD, le Lab d’Europe 1 et L’internaute, Philippe Poutou est revenu sur son tweet et a rabâché qu’il ne trouvait pas cela normal que quelqu’un ait 9 millions d’euros dans sa chambre. Mais alors que l’une des journalistes lui rétorquait que "le système Kardashian fait aussi vivre des gens", Philippe Poutou s’est emporté : "Mais non il ne fait pas vivre des gens, il fait crever des gens. Le capitalisme aujourd’hui, on peut toujours nous dire ‘Heureusement qu’il y a des Bettencourt à 25 milliards d’euros...’ mais qu’est-ce qu’ils en foutent de ça ? C’est scandaleux. Et quand on a vu les réactions médiatiques… il y a plein de gens qui se font détrousser tous les jours et ça ne réagit pas. Il y a deux niveaux. Ceux qui ont de l’argent sont respectables et ceux qui n’en ont pas n’ont qu’à crever dans la rue".

Par Benjamin S.

Réagissez à l'actu people