Politique

Penelope Fillon : François Fillon dévoile la "longue" liste de ses comptes en banque (Vidéo)

Penelope Fillon : François Fillon dévoile la "longue" liste de ses comptes en banque (Vidéo)

Comme il l’avait promis, François Fillon s’est exprimé lors d’une conférence de presse ce lundi. Et le candidat de la droite à la présidentielle de 2017 a tenu à se défendre. Ainsi, en assurant que son épouse Penelope Fillon a bien été sa collaboratrice, il a joué la transparence en dévoilant une "longue" liste des comptes en banque qu’il détient. Non Stop Zapping vous propose de revivre l’intervention de François Fillon.

Déstabilisé et dans la tourmente depuis les révélations dans les médias des rumeurs d’emplois fictifs de son épouse, Penelope Fillon, François Fillon a tenu à 16h une conférence de presse pour s’expliquer devant les Français. "Je comprends les interrogations et le besoin de clarifier les choses", a-t-il débuté avant d’ajouter : "Je vais le faire car je n'ai rien à cacher". Dans son intervention, François Fillon est ensuite revenu sur l’interview polémique de Penelope Fillon diffusé dans "Envoyé Spécial". "On s'appuie sur une ancienne interview, sortie de son contexte, dans laquelle elle explique qu'elle n'a jamais été mon assistante. Oui, elle a été ma collaboratrice, pas mon assistante (...) On a retourné cette discrétion contre elle et contre moi. Sa façon de faire était digne."

"Je présente mes excuses aux Français"

François Fillon a aussi annoncé qu’il allait publier un tableau des rémunérations de son épouse et a tenu à présenter ses excuses aux Français. "En travaillant avec ma femme et mes enfants, j'ai privilégié cette  collaboration de confiance qui suscite aujourd'hui la défiance. C'était une erreur et je présente mes excuses aux Français (…) J'ai cessé il y a plus de trois ans toute collaboration avec ma famille, contrairement à beaucoup de ceux qui me font aujourd'hui la leçon." Enfin, François Fillon a déclaré qu’il ne payait pas l’ISF avant de détailler les comptes en banque qu’il détient comme vous pouvez le voir dans la vidéo ci-dessus. "Tout est sur la table. Maintenant la transparence devrait s'appliquer à tous et faire l'objet d'un traitement médiatique identique.

Par Nicolas Cardinale

Réagissez à l'actu people