Politique

ONPC : les détails sur la fuite de Carlos Ghosn dans la malle dévoilés (vidéo)

ONPC : les détails sur la fuite de Carlos Ghosn dans la malle dévoilés (vidéo)

L'évasion rocambolesque de Carlos Ghosn du Japon le 29 décembre 2019 dévoile ses secrets. Dans "On n'est pas couché" ce samedi 1er février, les journalistes Yann Rousseau et Régis Arnaud sont revenus sur l'épisode de la fameuse malle. Une séquence à découvrir sur Non Stop Zapping.

La fuite du Japon de Carlos Ghosn le 29 décembre 2019 ressemblerait à un scénario rocambolesque. L'ancien patron de Renault-Nissan qui était en résidence surveillée à Tokyo, en liberté conditionnelle, a rejoint le Liban en passant sous les radars de la police et des douanes. Pour s'évader sans se faire repérer, Carlos Ghosn a suivi une opération très minutieuse qui se dévoile peu à peu. Sur le plateau de "On n'est pas couché" ce samedi 1er février, les journalistes Yann Rousseau et Régis Arnaud, auteurs du livre "Le Fugitif, les secrets de Carlos Ghosn", sont revenus sur les détails de cette évasion. 

"8 minutes dans la malle"

Après que Carlos Ghosn aurait rejoint deux étrangers dans un hôtel du quartier de Roppongi, il serait monté avec eux à bord d'un train se dirigeant vers Osaka. Les hommes ont ensuite été vus par des caméras de surveillance, allant dans un hôtel près de l’aéroport international du Kansai. Mais lorsqu'ils ressortent, il n'y a que deux hommes... avec deux grosses malles. Ils se présenteront ensuite à l'aéroport d'Osaka. Carlos Ghosn aurait en réalité été caché dans une malle. "Le matin même, deux Américains arrivent en jet à Osaka avec deux malles en disant que c'est du matériel de concert. Ils vont ensuite les déposer à l'hôtel pour que Carlos Ghosn se faufile dedans", ont expliqué Yann Rousseau et Régis Arnaud. Lors de ce trajet, Carlos Ghosn serait resté "8 minutes dans la malle". "C'est très peu de temps. Il y avait des petits trous", ont-ils indiqué. Les deux hommes ont ensuite embarqué dans un jet privé de la compagnie turque MNG, où Carlos Ghosn serait alors sorti de la malle une fois le vol démarré. 

 

 

 

Par Marie Merlet

Réagissez à l'actu people