Politique

ONPC - Christiane Taubira dézingue Yann Moix pour son "immense mépris" ! (Vidéo)

ONPC - Christiane Taubira dézingue Yann Moix pour son "immense mépris" ! (Vidéo)

Après plus de 3 ans et 8 mois au ministère de la Justice, Christiane Taubira a cédé sa place à Jean-Jacques Urvoas. Son départ fait suite à un "désaccord politique majeur" avec François Hollande et Manuel Valls. Sur le plateau de "On n’est pas couché", ce samedi 6 février, Christiane Taubira est revenue sur sa récente démission. Interrogée par Yann Moix et Léa Salamé, Christiane Taubira n’a pas hésité à recadrer le chroniqueur, déplorant son "immense mépris". Non Stop Zapping vous dévoile la séquence ici.

L’ancienne ministre de la Justice a présenté sa démission le 27 janvier dernier à la suite d’un "désaccord politique majeur" avec François Hollande et Manuel Valls. En cause, le débat sur la déchéance de nationalité qui irritait fortement Christiane Taubira. L’ex-garde des Sceaux, dont le départ a été fortement commenté, a sorti quelques jours plus tard un livre, baptisé "Murmures à la jeunesse" (Éditions Philippe Rey).

Christiane Taubira : "vous récidivez sur le mépris"

Ce samedi 6 février, Christiane Taubira était invitée sur le plateau de "On n’est pas couché" sur France 2. Pour sa première interview sur un plateau de télévision depuis sa démission, Christiane Taubira n’a pas mâché ses mots en s'adressant à Yann Moix. Interrogée sur le titre de son livre, l’ancienne ministre a déploré le "très grand mépris" dont il fait preuve, selon elle. Une accusation que dément la recrue de Laurent Ruquier : "Alors s’il y a bien quelqu’un qui ne vous méprise pas, c’est moi. Vous le savez très bien." "Je ne parle pas de mépris à mon encontre parce que sinon, je le traiterais avec beaucoup d’indifférence", répond sèchement Christiane Taubira. Le journaliste estime que le titre du livre n’est pas approprié à son contenu. Il précise que certains termes peuvent ne pas être compris par la cible du livre, les jeunes. Un raisonnement auquel Christiane Taubira n'adhère pas : "Je m’adresse à la jeunesse (…) Oui il y a des gamins de 12 ans qui sont capables de lire ça", soutient-elle. Et de poursuivre : "Vous insistez, vous récidivez sur le mépris." Une fois encore, Yann Moix la reprend et dément toute forme de mépris. "Ne m’attaquez pas sur le mépris. S’il y a bien quelqu’un qui n'est pas méprisant ici ce soir, c’est vraiment moi", assure le chroniqueur. "Déjà, cette façon d’interrompre constamment n’est pas très respectueuse", déplore l’ex-garde des Sceaux face au chroniqueur, visiblement gêné.

 

Réagissez à l'actu people