Politique

ONPC : Benoît Hamon appellera à voter Jean-Luc Mélenchon au second tour (vidéo)

ONPC : Benoît Hamon appellera à voter Jean-Luc Mélenchon au second tour (vidéo)

Benoît Hamon était l'invité de Laurent Ruquier dans son émission "On n'est pas couché" sur France 2. Dans une situation compliquée avec les sondages, le candidat du Parti Socialiste a engagé son soutien à Jean-Luc Mélenchon s'il n'est pas au second tour. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

Benoît Hamon était l'invité de Laurent Ruquier dans son émission "On n'est pas couché" le samedi 8 avril. L'homme politique du Parti Socialiste passe des semaines plutôt mouvementées. Dans un dernier sondage  du samedi 8 avril, BVA/Salesforce réalisé pour Orange, La Provence, Benoît Hamon n'est crédité que de 8,5 %. Jean-Luc Mélenchon est quant à lui à 19 %, soit le même score que l'ancien Premier Ministre, François Fillon pour le parti Les Républicains. Interrogé sur la question de son vote au second tour, Benoît Hamon n'a pas perdu pour répondre à l'animateur. "Je vais vous répondre franchement Jean-Luc Mélenchon. Mais je vais aller plus loin. Je considère sur le fond qu'il y a des proximités politiques, sinon nous n'aurions pas essayé de nous rassembler. Nous n'aurions pas essayé de construire ce qu'il pouvait être un rassemblement. C'est la proposition que je lui avais faite. 'Quand il m'avait dit Manuel Valls, c'est ce qu'il pose problème dans ton rassemblement, Manuel Valls est parti. Il a soutenu Emmanuel Macron, donc je me suis retourné vers Jean-Luc."

Yann Moix attaque, Benoît Hamon contre-attaque

Yann Moix tente de mettre à mal le discours de Benoît Hamon en montrant quelques incohérences avec Jean-Luc Mélenchon. Malgré tout, le candidat du Parti Socaliste souligne la volonté de rassemblement. "Mais il y a des vrais désaccords, sur la Syrie comme pour Poutine. Qu'est-ce que vaut notre petite présidentielle quand Bachar Al-Assad gaze des gosses, gazer des enfants, notre présidentielle ne vaut rien".  Le candidat du Parti Socialiste est sans équivoque, "oubliez, pas de Bachar Al-Assad". Malgré tout les désaccords, Benoît Hamon respecte Jean-Luc Mélenchon "depuis longtemps".

Par Maxime Carignano

Réagissez à l'actu people