Politique

Olivier Véran revient sur son débat tendu avec une intervenante sur LCI (vidéo)

Olivier Véran revient sur son débat tendu avec une intervenante sur LCI (vidéo)

Invité dans C à vous ce jeudi 17 décembre, le ministre de la Santé Olivier Véran est revenu sur son échange tendu avec une intervenante sur LCI en pointant ses dérives. Une séquence à découvrir sur Non Stop Zapping.

Lors de son passage sur LCI le 8 décembre dernier, le ministre de la Santé Olivier Véran a eu un échange très tendu avec une intervenante, Anaïs Lefaucheux, présentée comme attachée de presse et critique littéraire. De manière sèche, cette dernière a accusé le ministre de "raconter n'importe quoi" avec de lourdes suspicions, notamment sur les vaccins. Si l'intervenante a soutenu en revanche le travail de Didier Raoult, elle s'est avérée sur Twitter être en faveur de Donald Trump, Florian Philippot, ou encore du Frexit. Invité dans C à vous ce jeudi 17 décembre, Olivier Véran est revenu sur cette séquence en pointant les dérives de cette personne. "J'ai passé un très bon moment sur le plateau de LCI, je dois dire", a-t-il débuté avec ironie avant de reprendre son sérieux. 

"J'ai dû faire preuve de patience"

"J'ai dû faire preuve de patience, mais ça fait partie du job. Quand je vous dit qu'il faut qu'on essaye de ne pas pointer du doigt mais de comprendre les tenants et aboutissants des mécanismes...", a estimé le ministre de la Santé avant que Patrick Cohen ne souligne que les propos de l'intervenante représentaient "une fraction de ce que pense l'opinion française aujourd'hui". Sans commenter de nouveau leur échange houleux, Olivier Véran a tenu à pointer les opinions douteuses de son interlocutrice : "Creusons un peu. On m'a envoyé des liens de son compte Twitter qu'elle avait à l'époque qui renvoyaient vers Asselineau, vers le Frexit, qui renvoyaient vers Dieudonné... Avec des allusions extrêmement limites sur certains grands scientifiques de par leurs noms qui pourraient indiquer une origine particulière...". 

 

Par Marie Merlet

Réagissez à l'actu people