Politique

Olivier Véran réagit à son coup de colère à l’Assemblée Nationale (vidéo)

Olivier Véran réagit à son coup de colère à l’Assemblée Nationale (vidéo)

Sur le plateau de C à vous ce jeudi 17 décembre, le ministre de la Santé Olivier Véran a expliqué son coup de colère à l'Assemblée nationale en novembre dernier face aux députés. Une séquence à découvrir sur Non Stop Zapping.

Depuis son arrivée au gouvernement en février 2020, le ministre de la Santé Olivier Véran est constamment mobilisé avec la gestion de la crise sanitaire. Le ministre vit ainsi un rythme effréné avec son équipe pour faire face à la situation. Alors que "l'évolution de l'épidémie est préoccupante" en France, a indiqué ce jeudi 17 décembre le directeur général de la santé, Jérôme Salomon, Olivier Véran s'est rendu sur le plateau de C à vous pour parler de l'épidémie et de la campagne de vaccination. Tandis qu'il est aussi revenu sur son échange tendu avec une intervenante sur LCI en pointant ses dérives, le ministre de la Santé a réagi à sa colère noire à l'Assemblée nationale en novembre dernier lorsque la prolongation de l'état d'urgence sanitaire a été votée jusqu'au 14 décembre seulement par l’opposition. 

"L’émotion était sincère"

Suite à son intervention très commentée, Olivier Véran a assuré être toujours "ému" par la situation de la crise sanitaire. "On n’est pas indemne quand on est pilote de la gestion d’une crise comme celle-ci. Quand on fait le tour des hôpitaux, quand on va voir des gens dans les réanimations... Je ne fais pas ça pour faire dans le pathos, ça ne m’intéresse pas, mais parfois il y a un décalage qui est très saillant", a-t-il assuré en poursuivant : "J'ai été député avant d'être ministre et j'ai un profond respect pour le Parlement, pour la démocratie et nos institutions". "Et parfois c'est très compliqué parce que le principe de réalité vous rattrape. (...) Je ne suis pas sûr qu'en politique et quand on est responsable public, on doit "sortir de sa réserve", des fois l'émotion est forte, la fatigue aide sans doute. Je ne vous dit pas que je regrette, je ne vous dit pas que je ne regrette pas, je vous dit que l’émotion était sincère", a confié Olivier Véran sur son émotion après sa visite dans un service de réanimation.

 

Par Marie Merlet

Réagissez à l'actu people