Politique

Obsèques de Jacques Chirac : François Hollande révèle ses propos prononcés à Carla Bruni (vidéo)

Obsèques de Jacques Chirac : François Hollande révèle ses propos prononcés à Carla Bruni (vidéo)

Alors que son échange avec Carla Bruni aux obsèques de Jacques Chirac a suscité de nombreuses interrogations, François Hollande a révélé dans "C à vous" ce qu'il a dit à l'ancienne Première dame. Une séquence à découvrir sur Non Stop Zapping.

L'image sans son avec la mine choquée de Carla Bruni a beaucoup interrogée sur les réseaux sociaux. Lors des obsèques de Jacques Chirac à l'église Saint-Sulpice ce lundi 30 septembre, François Hollande et l'épouse de Nicolas Sarkozy ont échangé quelques mots alors qu'ils étaient filmés par les caméras de télévision. Lors de leur conversation, Carla Bruni a alors eu une réaction d'étonnement où elle est restée bouche-bée, les yeux écarquillés. Sans savoir ce qui a pu être à l'origine de son expression, les internautes ont été nombreux  à faire des suppositions. Invité dans "C à vous" ce mardi 1er octobre, François Hollande a mis fin aux interrogations et révélé ce qu'il lui a dit.

"Je suis un peu surpris qu'on ait retenu ses images"

"C'était une cérémonie, je suis un peu surpris qu'on ait retenu ses images, ça me heurte. On n'était pas là pour des interrogations sur des conversations" a d'abord déploré l'ancien président de la République sur les retombées de cette séquence. "Les internautes ont énormément d'imagination et d'humour, ils ont voulu mettre ce que j'ai pu penser et dire, mais la réalité est beaucoup plus triste et simple" a-t-il assuré et révèle : "Elle (Carla Bruni, ndlr) me posait la question 'pourquoi Bernadette n'est pas là ?' et je lui confirmais que son état de santé ne lui permettait pas d'être là et que c'était très difficile pour elle. C'est sans doute ce qui a suscité cette réaction humaine mais sincère". Alors qu'il a répondu à une interrogation de l'ancienne Première dame sur l'absence de Bernadette Chirac, François Hollande a ajouté : "Je suis dans la vérité, qui n'est pas forcément celle que l'on croit, je suis certain que même là, des téléspectateurs vont dire 'non ils se sont dit autre chose', mais non, rien que cela... beaucoup de tristesse. C'est la vie d'une femme qui souffrait de ne pas être là, et si elle n'était pas là, c'est qu'elle souffrait vraiment". 

Par Marie Merlet

Réagissez à l'actu people