Politique

Nuit Debout : Alain Finkielkraut revient sur son altercation avec les manifestants (Vidéo)

   / 6  
1
Nuit Debout : Alain Finkielkraut revient sur son altercation avec les manifestants
Alain Finkielkraut, philosophe et académicien
2
Alain Finkielkraut, philosophe et académicien
Nuit Debout : Alain Finkielkraut violemment pris à partie
3
Nuit Debout : Alain Finkielkraut violemment pris à partie
Nuit Debout : les manifestations continuent à travers la France
4
Nuit Debout : les manifestations continuent à travers la France
Alain Finkielkraut au micro de Jean-Michel Apathie ce mercredi
5
Alain Finkielkraut au micro de Jean-Michel Apathie ce mercredi
Nuit Debout : Alain Finkielkraut revient sur son altercation avec les manifestants
6
Nuit Debout : Alain Finkielkraut revient sur son altercation avec les manifestants

Invité sur Europe 1, Alain Finkielkraut est revenu sur son altercation avec les manifestants de Nuit Debout. Le philosophe s'était rendu place de la République, à Paris, où des centaines de manifestants ont investi les lieux, samedi 16 avril. Alain Finkielkraut avait alors dû quitter les lieux après avoir été insulté et s'être fait cracher dessus. Non Stop Zapping vous donne quelques précisions.

Samedi 16 avril, Alain Finkielkraut s'est rendu place de la République, à Paris. Le philosophe a alors été très mal accueilli par des personnes appartenant au mouvement Nuit Debout. Des manifestants, qui protestent contre la Loi Travail, s'en sont violemment pris à l'académicien. Ce dernier s'est même fait insulter de "facho" ou encore "faschiste". Alors que sa présence place de la République a engendré une pluie d'insultes, Alain Finkielkraut n'a pas hésité à répondre. Visiblement très agacé, le philosophe n'a pas tarder à répondre à une jeune femme : "Pauvre conne. Ca va à la fin, je me fais insulter, je peux répondre aussi".

"j'allais vraiment pour voir, par curiosité"

Après avoir déserté les lieux, Alain Finkielkraut s'est confié au site "Le Cercle". "Que voulez-vous que je pense ? J'ai été expulsé d'une place où doivent régner la démocratie et le pluralisme, donc cette démocratie c'est du bobard, ce pluralisme, c'est un mensonge", déplore-t-il. Il a aussi qualifié ses détracteurs de "fascistes". Alain Finkielkraut n'a vraiment pas été épargné et se serait même fait "cracher dessus".

Ce mercredi, Alain Finkielkraut est revenu sur son altercation avec les manifestants de Nuit Debout, sur les ondes d'Europe 1. Il explique les raisons de sa venue place de la République, à Paris. "J'allais vraiment pour voir, par curiosité", a-t-il confié au micro de Jean-Michel Apathie. A peine arrivé au bras de son épouse, l'académicien a dû quitter les lieux. "Des gens ont été choqués par le traitement qui m'a été reservé (...) J'y suis allé et je n'ai pas pu tenir plus de vingt minutes. Dès le début, on a commencé à m'insulter, j'ai été chassé." Il précise que son intention n'était pas de "prendre la parole". 

Réagissez à l'actu people