Politique

Nicolas Sarkozy tacle Jamel Debbouze : "Je suis sûr que son talent sera très utile à la démocratie française"

Nicolas Sarkozy  tacle Jamel Debbouze : "Je suis sûr que son talent sera très utile à la démocratie française"

Nicolas Sarkozy était hier soir l'invité de Gilles Bouleau dans le journal télévisé de 20 Heures sur TF1. L'occasion pour le journaliste de faire réagir l'ancien président de la République aux propos de Jamel Debbouze. L'humoriste avait en effet déclaré que Nicolas Sarkozy devenait un pro dans l'art du stand-up. Ce dernier a alors invité Jamel Debbouze a "enlever son masque" et à venir faire de la politique...

Il y a quelques semaines, Jamel Debbouze expliquait au micro de RTL à quel point il était impressionnée par le retour en politique de Nicolas Sarkozy. L'humoriste soulignait en effet les discours de l'ancien président de la République dans lesquels ce dernier s'autorise des traits d'humour.

"Nicolas Sarkozy, je le trouve marrant. Quand il veut, au Comedy Club. Franchement, je le signe demain matin. Monsieur Nicolas Sarkozy, si vous m’écoutez, un ‘stand-upeur’ comme vous, il n’y en a pas beaucoup et je sais de quoi je parle. Je vous produis demain ! (…) Je ne sais pas qui écrit ses textes, qui le met en scène mais en tout cas ça m’intéresse. Le retour de Nico, c’est marrant" déclarait-il ainsi.

"Je suis sûr que son talent sera très utile à la démocratie française"

Ce mercredi 8 juillet, Nicolas Sarkozy était l'invité du journal télévisé de 20 Heures présenté par Gilles Bouleau sur TF1. Celui qui avait tenu à rendre un dernier hommage à Charles Pasqua s'est exprimé sur les sujets forts de l'actualité comme la situation de la Grèce, le terrorisme ou encore les migrants. En fin d'interview, Gilles Bouleau a tenu à interroger son invité au sujet des propos de Jamel Debbouze : "Est-ce que vous êtes toujours un orateur, un homme politique normal ou est-ce que vous utilisez vos talents oratoires pour faire autre chose : séduire les foules en utilisant quelques fois des termes ou en faisant des blagues qui ne sont pas du pur registre politique ?"

"D'abord j'ai beaucoup de respect pour le talent de Jamel Debbouze. De là à travailler avec lui, je ne suis pas sûr que ça l'épanouirait volontiers." commence par répondre Nicolas Sarkozy avant d'ajouter en s'éloignant légèrement du sujet "Quant à moi, peut-être ai-je une autre utilité s'agissant de la démocratie française et des sujets de la gravité de ceux que l'on vient d'expliquer. Mais vous savez Monsieur Bouleau, c'est très difficile d'expliquer, regardez les sujets : immigration, sécurité, la Grèce... Il faut essayer d'être clair sans être simpliste. Il faut essayer d'être clair sans être simpliste. Il faut essayer de dire la vérité aux gens qui nous écoutent, sans leur mentir, sans les affoler. C'est pas si simple."

Nicolas Sarkozy finit tout de même par lancer à son tour une "invitation" à Jamel Debbouze : "Peut-être qu'un jour Monsieur Debbouze voudra lui aussi faire de la politique, vraiment, en enlevant son masque. Je suis sûr que son talent sera très utile à la démocratie française" lance-t-il dans un sourire ironique.

Réagissez à l'actu people