Politique

Nicolas Sarkozy : Son terrible lapsus qui fait polémique

Nicolas Sarkozy : Son terrible lapsus qui fait polémique

Nicolas Sarkozy était ce samedi 5 septembre à La Baule à l'occasion de l'Université d'été des Républicains. L'ancien président de la République s'est distingué par un lapsus très gênant pendant son discours. Non Stop Zapping vous en dit plus.

Pendant que les cadres du Front National étaient à Marseille ce week-end, Nicolas Sarkozy s'est rendu à La Baule ce samedi 5 septembre pour l'Université d'été de son parti, Les Républicains. L'ancien président de la République a évoqué le sujet de la crise des migrants, réaffirmant la nécessité selon lui de mettre en place un "Schengen II". "Je ne crois pas à une réforme de Schengen. Il faut refonder Schengen et l'Europe" a-t-il en effet déclaré. Le mari de Carla Bruni a également insisté sur l'importance de protéger le statut de réfugié politique et celles et ceux qui y ont droit : "Le statut de réfugié politique fait partie de l'identité nationale française [...] c'est justement pour ça que nous ne voulons plus de fraude au statut de réfugié politique."

Nicolas Sarkozy a également vivement condamné les propos de Marine Le Pen au sujet de l'immigration. La présidente du Front National a en effet déclaré que "l'immagration n'est pas une chance, c'est un fardeau" avant de dénoncer la "culpabilisation" qui fait suite selon elle à la diffusion de la photo du petit Aylan, décédé dans le naufrage d'une embarcation"Ils souhaitent que nous arrêtions de penser. Nous n’avons pas de leçon à recevoir, surtout quand ils vous jettent la mort d’un enfant au visage pour faire avancer leur sinistre projet !" s'est exclamée Marine Le Pen. "J'ai honte pour elle" a lâché Nicolas Sarkozy avant d'ajouter "Cette femme est horrible"

"La France a toujours été du côté des dictateurs"

Mais, si Nicolas Sarkozy s'est fait remarquer, c'est surtout pour le terrible lapsus qu'il a fait en abordant la question de l'identité française. "Dans l'identité française à laquelle je crois, il y a quelque chose que je suis très attaché (sic), c'est que la France, de toute éternité, a toujours été du côté des opprimés et toujours été du côté des dictateurs. Toujours été du côté de celui qui était jeté en prison car il croyait dans ses idées" a-t-il ainsi martelé. Malheureusement pour le président des Républicains, son lapsus n'est pas du tout passé inaperçu et il se retrouve au coeur d'un véritable bad buzz.

Sur les réseaux sociaux, de nombreux internautes se moquent de lui affirmant notamment que ce n'est pas un lapsus mais un "moment de vérité". D'autres se sont fait plaisir sur Twitter en publiant des photos de Nicolas Sarkozy lorsqu'il accueillait des dictateurs (Bachar Al Assad, Mouammar Kadhafi, Zine el-Abidine Ben Ali et Hosni Moubarak notamment) à l'Elysée. L'ancien président français n'a pour le moment pas réagi à la polémique autour de ce lapsus gênant.

Réagissez à l'actu people 4
Par luc | le Lundi 07 Septembre - 16:22
mais où est le lapsus ?
ce n'est pas un lapsus : la France (d'en Haut) a toujours été du côté des dictateurs. Elle a toujours ch... dans son froc, plutôt que de perdre un seul contrat commercial. Aujourd'hui comme hier, qu'elle soit de droite ou se dise de "gauche", qu'elle soit ou non perchée sur des talonnettes : elle ne sent pas bon, la France-d'en-Haut. On en viendrait pour un peu, tout en se pinçant les narines, à féliciter le nabot devant tant de franchise.
0
Par Osorkon | le Lundi 07 Septembre - 17:09
Bismuth
Sarko m'a encore tuer ! ôôôôgrrrrr !
0
Par matongo | le Mardi 08 Septembre - 12:59
directeur de société
Citez-moi une seule fois au cours d'un rassemblement où SARKOSSI n'a pas dérapé? C'est naturel chez lui....comme dit le dicton :On chasse le naturel il revient au galop....
0
Par Afrosee | le Mardi 08 Septembre - 22:13
Pas de lapsus, mon Dieu!
Pourquoi chercher à l'absoudre en parlant de lapsus! Peut-être parce que les Présidents (anciens et nouveau) sont que des menteurs! Sarkozi, malgré son comportement abrasif, n'a révélé que la vérité: la France que nous connaissons est bien la créatrice et la protectrice des dictatures en Afrique.
0