Politique

Nicolas Sarkozy hué en pleine rue à Tourcoing, l'étonnante vidéo

   / 5  
Nicolas Sarkozy hué à Tourcoing
1
Nicolas Sarkozy hué à Tourcoing
Les Français rassemblées à la séance de dédicaces de Nicolas Sarkozy
2
Les Français rassemblées à la séance de dédicaces de Nicolas Sarkozy
Les Français crient des
3
Les Français crient des "escroc", "casseroles"
L'étonnant comité d'accueil
4
L'étonnant comité d'accueil
Nicolas Sarkozy a pu compter sur le soutien de ses partisans
5
Nicolas Sarkozy a pu compter sur le soutien de ses partisans

Alors que Nicolas Sarkozy comptait se rapprocher de ses électeurs, il a été salué par un comité peu chaleureux. L'ancien président a ainsi été hué en pleine rue à Tourcoing. Une séquence que nous vous proposons de retrouver sur le site Non Stop Zapping.

Nicolas Sarkozy est en pleine campagne pour la primaire des Républicains. L'ancien président de la République compte bien retrouver sa place à l'Elysée lors de la présidentielle de 2017. Depuis quelques semaines, il est de plus en plus présent sur la scène médiatique. Après avoir été le premier invité de "L'émission politique", il sera celui de Karine Lemarchand dans sa toute nouvelle émission. Le candidat des Républicains a étonné tout le monde en parlant de "ses ancêtres les Gaulois". Dans son programme "Quotidien", Yann Barthès n'a pas perdu une minute pour ridiculiser Nicolas Sarkozy en se déguisant en Gaulois. Non Stop Zapping vous dévoilait la séquence hilarante.

"Sarko déjà vu, on n'en veut plus"

Le nom de l'ancien président est cité dans de nombreuses affaires judiciaires et certains Français hésitent à voter pour ce dernier en raison de ces parts d'ombres. Sur le plateau de "Quotidien", Jérôme Lavrilleux avait décidé de régler ses comptes dans l'affaire Bygmalion, quitte à déplaire. Ce mercredi 21 septembre, Nicolas Sarkozy s'est déplacé à Tourcoing pour parler de la question des migrants. Dans l'après-midi, il s'est rendu dans une librairie pour dédicacer son livre, "Tout pour la France". Alors que de nombreux fans ont fait le déplacement, il a été accueilli par un comité peu chaleureux qui scandait : "escroc", "casseroles", "Sarko déjà vu, on n'en veut plus". Une scène surprenante qui a eu lieu en pleine rue à Tourcoing. Nicolas Sarkozy a pu compter sur le soutien de ses partisans qui ont chanté la "Marseillaise" face à ces Français en colère.

Par Emilie Flores

Réagissez à l'actu people