Politique

Nicolas Sarkozy égratigne François Bayrou dans son livre, qui lui répond en citant Jacques Chirac (vidéo)

Nicolas Sarkozy égratigne François Bayrou dans son livre, qui lui répond en citant Jacques Chirac (vidéo)

Parmi les cibles de Nicolas Sarkozy dans son livre "Passions", François Bayrou a rétorqué sur LCI en citant Jacques Chirac. Une séquence à découvrir sur Non Stop Zapping.

Dans son livre "Passions", Nicolas Sarkozy règle ses comptes avec ses rivaux politiques. Visés, François Fillon et Ségolène Royal ont mal pris le portrait que leur a tiré l'ancien président de la République et l'ont fait savoir. Pas épargné non plus, François Bayrou est évoqué dans l'ouvrage de Nicolas Sarkozy à travers les jugements de la centriste Simone Veil : "Aux yeux de l'ancienne ministre, le centriste personnifiait 'les trahisons successives'. Dès qu'il s'agissait de lui, Simone Veil se livrait sans retenue, racontait mille anecdotes illustrant son propos, concluant invariablement par : 'Et en plus, il se dit chrétien'. Le tout conclu dans un immense éclat de rire pour signifier l'étendue de son mépris à l'endroit de l'intéressé".

François Bayrou déplore "des critiques méprisantes" de Nicolas Sarkozy

Invité à réagir sur LCI le dimanche 7 juillet, François Bayrou a d'abord dénoncé les propos envers les adversaires politiques de Nicolas Sarkozy. "L’actualité ces derniers jours dans les journaux est pleine des attaques, des critiques méprisantes de Nicolas Sarkozy à l’égard de tous ceux qui, un jour ou l’autre, se sont affrontés à lui, et j’en ai été. Donc tout ça est négligeable" a-t-il déploré, et poursuit sur un constat : "Mais il y a une chose qui me frappe, c’est qu’il se sert toujours, à propos de tous ses rivaux, de la même méthode: il fait parler des gens qui ne sont plus là". Pour François Bayrou, cela "n’est pas très courageux" et le politique considère que pour "faire le florilège des déclarations de quelqu'un qui le connaissait très bien", on peut prendre l'exemple d'une phrase de Jacques Chirac : "Il a dit en particulier : 'il faut l'écraser mais prendre soin de lui marcher dessus du pied gauche, ça porte bonheur'. Je ne sais pas si vous voyez à quoi Jacques Chirac faisait allusion".

Réagissez à l'actu people