Politique

Nicolas Sarkozy dénonce une "polémique indigne" après ses propos dans Quotidien (vidéo)

Nicolas Sarkozy dénonce une "polémique indigne" après ses propos dans Quotidien (vidéo)

En séance de dédicaces ce lundi 14 septembre, Nicolas Sarkozy a évoqué la polémique après ses propos dans Quotidien dans une vidéo tournée par France 3 Bourgogne Franche-Comté. Une séquence à découvrir sur Non Stop Zapping.

Nicolas Sarkozy ne souhaite pas nourrir la polémique. En promotion pour son livre "Le Temps des Tempêtes", l'ancien président de la République s'est rendu à Châlon-sur-Saône ce lundi 14 septembre pour une séance de dédicaces. Face aux médias, il n'a pas échappé à la tourmente qui le poursuit depuis ses propos dans Quotidien le 10 septembre dernier. Alors qu'il a repris un journaliste qui l'a appelé "Monsieur Sarkozy" en préférant “monsieur le président”, l'homme politique a balayé la controverse où il est accusé de racisme par une partie de la classe politique. 

Nicolas Sarkozy refuse de commenter la polémique

Dans une vidéo tournée par France 3 Bourgogne Franche-Comté, l'ancien président de la République a refusé de réagir à la polémique, tout en glissant un commentaire malgré tout : "Je n'ai pas l'intention de commenter une polémique indigne parce que la commenter ça serait de lui donner du crédit. Il n'y a jamais de crédit à l'indignité. Notre rôle à tous c'est d'élever le débat". Lorsqu'il a fait son parallèle entre le mot "singe" et le mot "nègre" alors qu'il déplorait que le roman d'Agatha Christie "Dix petits nègres" , ait été renommé "Ils étaient dix", Nicolas Sarkozy avait déploré que certains termes ne soient plus utilisés par la classe politique afin d'éviter toute polémique. Il avait alors dénoncé "cette volonté des élites qui se pincent le nez, qui sont comme les singes qui n'écoutent plus personne. Je ne sais plus, on a le droit de dire singe ? Parce qu'on n'a plus le droit de dire les… On dit quoi maintenant 'Les Dix Petits Soldats' maintenant c'est ça?". 

 

 

Par Marie Merlet

Réagissez à l'actu people