Politique

Nicolas Dupont-Aignan s'explique après son départ du JT sur TF1 (vidéo)

Nicolas Dupont-Aignan s'explique après son départ du JT sur TF1 (vidéo)

Nicolas Dupont-Aignan s'est expliqué dimanche sur CNews après son départ en plein direct du plateau du 20H de TF1. Le candidat à l'élection présidentielle affirme ne pas avoir cherché à faire le buzz. Une séquence à retrouver en vidéo sur Non Stop Zapping.

Nicolas Dupont-Aignan ne pensait pas faire autant parler de lui. Le candidat à l'élection présidentielle a quitté samedi soir le plateau du JT de 20h sur TF1 en plein direct, afin de protester contre le débat de lundi soir. La chaîne n'a en effet convié que 5 candidats pour le premier débat de la présidentielle : Emmanuel Macron, Marine Le Pen, Benoît Hamon, Jean-Luc Mélenchon et François Fillon. Ce qui a scandalisé Nicolas Dupont-Aignan, qui estime que les principes de la République sont bafoués dans ce choix de se passer des 6 "petits" candidats à l'élection. TF1 a répondu plus tôt dans la journée par le biais d'un communiqué, estimant être dans son bon droit et en accord avec le Conseil d'Etat. Mais le candidat de "Debout la France" est resté campé sur ses positions dimanche après-midi sur le plateau de CNews.

"Y a pas de grands candidats et de petits candidats"

Il a affirmé ne pas avoir cherché à faire le buzz, seulement à dénoncer une injustice. "J'étais indigné, je le reste, avec l'organisation de ce débat" a déclaré Nicolas Dupont-Aignan devant Laurence Ferrari. Il voit toujours le choix de TF1 de n'inviter que 5 candidats comme une trahison pour la liberté d'expression et le droit de vote des Français. "Y a pas de grands candidats et de petits candidats, y a pas de grands Français et de petits Français" estime-t-il. Il assure aussi que la chaîne a choisi ses propres candidats et influence d'une certaine manière le vote. Le Zorro de la présidentielle veut dénoncer l'injustice provoquée par ce premier débat, décisif dans la course à l'Elysée. Peut-être aura-t-il l'opportunité d'aller expliquer cela à des enfants comme Emmanuel Mcron ce dimanche soir.

 

Par Timothée Le Puil

Réagissez à l'actu people