Politique

Nicolas Dupont-Aignan pris de panique lors de sa visite à la cathédrale de Reims (Vidéo)

Nicolas Dupont-Aignan pris de panique lors de sa visite à la cathédrale de Reims (Vidéo)

Ce vendredi 5 mai, Marine Le Pen, son futur Premier ministre cas de victoire Nicolas Dupont-Aignan, ainsi que Florian Philippot étaient en déplacement à Reims. Alors que ces derniers visitaient la cathédrale de la ville, des partisans anti-FN ont tenu à leur réserver un accueil pour le moins très agressif. Pris de panique, Nicolas Dupont-Aignan en a oublié les bonnes manières. Non Stop Zapping vous en dit plus.

Après des jours et des jours d’attente, le second tour des élections présidentielles se tiendra dans moins de vingt-quatre heures. Alors que la campagne d’entre-deux-tours est dorénavant officiellement terminée, Marine Le Pen a profité de ses derniers instants pour se rendre dans la ville de Reims ce vendredi 5 mai. Et c’est avec son bras droit Florian Philippot, ainsi que de celui qu’elle nommera comme son Premier ministre en cas de victoire, Nicolas Dupont-Aignan que Marine Le Pen a fait le déplacement dans la ville de la Marne.

Un geste pas vraiment classe

Alors que les trois compères avaient décidé de se rendre dans la fameuse cathédrale Notre-Dame, quelques partisans anti-FN ont tenu à leur réserver un accueil particulièrement agressif. Visiblement pris de panique face aux insultes qui étaient scandées dans tous les sens, Nicolas Dupont-Aignan s’est précipité dans la voiture qui était mise à leur disposition. Dans la panique, ce dernier en a même oublié ses bonnes manières, puisqu’il a préféré passer devant Marine Le Pen qui a dû attendre avant de pouvoir rentrer à son tour dans le véhicule. Un geste pas très classe, qui n’a pas échappé à l’œil aiguisé de nos confères du Quotidien.

Par Nataly Salmeron

Réagissez à l'actu people