Politique

Nicolas Dupont-Aignan estime que la primaire est "une escroquerie" (vidéo)

Nicolas Dupont-Aignan estime que la primaire est "une escroquerie" (vidéo)

ZAPPING - Depuis quelques jours, les primaires sont sur toutes les lèvres. Avec la confirmation des dates de la primaire de droite, les envies de renouveau se font nombreuses au sein de la classe politique.

Alors que les dates de la primaire à droite viennent d’être confirmées (les 20 et 27 novembre prochains), c’est Alain Juppé qui est toujours en tête des sondages. Jeudi, le premier secrétaire du PS Jean-Christophe Cambadélis n’avait pas hésité à railler l’âge de l’homme de 70 ans : "On ne voudrait pas de deux hommes aux affaires mais l'arrière grand-père, c'est ça la modernité ?" a-t-il posté sur Twitter. L’envie de renouveau de la classe politique se fait entendre de tous bords. Vendredi matin, au micro de France Info, Thierry Solère, Député Les Républicains des Hauts-de-Seine, était lancé par le journaliste pour savoir ce que lui inspiraient les propos de Jean-Christophe Cambadélis : "C’est bête et minable. Ce n’est pas à la hauteur d’un chef de parti politique de faire des déclarations de cette nature". Emmanuelle Cosse, Secrétaire nationale d’EELV, elle, en remet une couche sur Alain Juppé : "Ce qui est certain c’est que quand j’ai connu Alain Juppé, j’étais à l’école primaire. Ca ne remet pas en cause ses compétences ou son talent, ce n’est pas le sujet mais je suis très gênée de me dire que ce sont des personnes qui étaient là quand j’avais 3 ans qui veulent, aujourd’hui, gouverner le destin de la France".

Nicolas Dupont-Aignan : "On va rire avec la primaire"

A droite également, l’envie de renouveau se fait sentir. François Fillon, Ancien premier ministre, candidat à la primaire explique que ce non-renouvèlement de la vie politique est lié à la société française : "Et ce renouvèlement de la vie politique, il n’est pas seulement lié à des comportements individuels ou personnels. Il est lié à la société française qui est très cloisonnée. Je pense qu’on ne pourra plus aller contre cette idée des primaires".  Nicolas Dupont-Aignan, Président de Debout la France, s’est insurgée à propos de la primaire sur le plateau de LCP : "On va rire avec la primaire. La primaire c’est une escroquerie politique. On a vu ce que ça a donné, ca a permis d’élire François Hollande. On le paye suffisamment cher depuis plusieurs années » avant d’ajouter que « la primaire [est] la confiscation du choix des candidats par des sympathisants politiques d’un camp politique. C’est une élection truquée organisée par un parti politique. Et quand on sait comment fonctionnent les partis politiques en France, c’est ce qui dégoute les français". Quant à Nadine Morano, Députée européenne Les Républicains, elle lâche : "Il convient de ne pas oublier les femmes. Je vois qu’on est toujours en train de parles des mêmes pour la primaire, c’est-à-dire ceux qu’on voit depuis 30 ans, qui nous ont dit qu’ils allaient faire et qui, au final, on se demande s’ils sont crédibles pour pouvoir le faire aujourd’hui".

Réagissez à l'actu people