Politique

Myriam El Khomri : "J'en ai marre de devoir me justifier de mes origines"

Myriam El Khomri : "J'en ai marre de devoir me justifier de mes origines"

Invitée du Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI ce dimanche, Myriam El Khomri a pu à nouveau s'expliquer sur l'erreur qu'elle a commise lorsqu'elle a été interrogée par Jean-Jacques Bourdin sur le CDD il y a quelques jours. Mais, la ministre du Travail a également poussé un coup de gueule contre celles et ceux qui l'attaquent sur ses origines marocaines. Une séquence à (re)découvrir dans cette vidéo que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

Ce jeudi 5 novembre, Myriam El Khomri se retrouvait au coeur d'un bad buzz après son interview avec Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV et RMC. En effet, la ministre du Travail n'avait pas su répondre à une question sur le nombre de renouvellement autorisé d'un CDD. Une erreur qui avait été vivement critiquée par le journaliste lui-même mais aussi les internautes et l'opposition. L'ancienne secrétaire d'État à la Politique de la Ville s'était alors défendue en expliquant que le CDD était beaucoup plus complexe que cela : "Il y a autant de formes de CDD possibles qu'il y a de dérogations possibles. Si justement nous menons cette réforme du droit du travail c'est en effet parce que c'est complexe. J'ai répondu trois parce que pour moi il y a trois contrats, donc ce n'était pas le renouvellement, mais ça fait bien trois contrats renouvelés deux fois. Il y a une vraie complexité" avait-elle ainsi déclaré.

Quelques jours plus tard, ce dimanche, Myriam El Khomri était l'invitée du Grand Jury RTL-Le Figaro-LCI. Elle a ainsi pu revenir sur son erreur et expliquer : "Je suis complètement en phase avec la vie réelle. Ma réponse n'était pas exacte mais je rencontre aussi dans le cadre de mes visites sur le terrain de nombreuses personnes qui me disent : 'ça fait 10 fois que mon CDD est renouvelé'. C'est aussi ça la vérité. […] J'ai fait du droit du travail. J'ai été étudiante, je suis juriste, j'ai un Bac+5 en droit, j'ai fait du droit du travail. Sur le moment je n'ai pas su répondre à la question. En effet, je viens de l'admettre juste avant. Ce que je veux dire c'est que mon travail - je travaille près de 16 heures par jour depuis deux mois – et la technicité de la matière, en effet, demande  qu'il y ait un travail approfondi. Mais sachez que moi, ma mobilisation, j'ai une vision politique, je suis bien sûr soutenue par des experts, je n'en ai pas besoin tous les quatre matins, j'ai une vision politique et mon sujet c'est que l'on avance dans notre pays pour améliorer l'emploi."

"J'en ai marre de devoir me justifier sur mes origines"

Mais sa présence ce matin a été également l'occasion pour elle de pousser un coup de gueule contre ceux qui l'attaquent sur ses origines. En effet, notre actuelle ministre du Travail est née à Rabat, au Maroc, d'un père marocain et d'une mère bretonne.  Interrogée sur un tweet de Jacques Clostermann, délégué national du Rassemblement Bleu Marine selon qui elle est "la victime de ces dirigeants qui ne voient dans la composition d'un gouvernement que le casting d'une télé-réalité."

"Ecoutez, je ne suis pas victime moi. Moi j'ai la chance d'avoir la plus belle des missions. Moi je crois vraiment en l'action politique. Je le crois et je mets mon énergie dedans parce que ça fait très longtemps que j'y crois. Alors si on veut minimiser... Je crois qu'on a quand même un problème dans notre pays, c'est que le nom ou la couleur de peau restent des marqueurs extrêmement importants. Et donc moi j'en ai marre de venir sur des plateaux pour me justifier que je suis Française. Sincèrement, casting photo, ça commence à devenir… Sincèrement, regardez comment est la société française. J'en ai marre de devoir me justifier sur mes origines" a alors lancé Myriam El Khomri.

Réagissez à l'actu people