Politique

Morandini Live : L'interview virulente du Gilet jaune Jérôme Rodrigues (vidéo)

Morandini Live : L'interview virulente du Gilet jaune Jérôme Rodrigues (vidéo)

Dans le Morandini Live diffusé ce mardi 19 mars matin, Jérôme Rodrigues a répondu avec virulence aux questions du journaliste. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

Poser des questions aux Gilets jaunes en tant que journaliste n'est pas toujours simple, à l'heure où la profession souffre de soupçons et est constamment accusée de divulguer des Fake news. Un journaliste de Non Stop People en a fait les frais ce mardi 19 mars dans un nouveau numéro du Morandini Live, diffusé notamment sur Cnews. Ce dernier a en effet tenté avec difficulté d'interviewer le Gilet jaune Jérôme Rodrigues. L'interlocuteur est bien connu des médias puisqu'il a déjà fait plusieurs apparitions sur les plateaux de "C à vous", de Cnews, ou encore de Thierry Ardisson. Devenu une figure emblématique du mouvement social de contestation, Jérôme Rodrigues a été blessé à l'œil droit lors de l'acte XI des Gilets jaunes à Paris. Jean-Marc Morandini a dévoilé ce mardi 19 mars au matin l'interview compliquée d'un de ses chroniqueurs avec Jérôme Rodrigues.

"On ne fait que d'essayer de garder nos acquis sociaux"

Alors qu'ils étaient sur les Champs-Élysées pour aborder les dégradations des casseurs qui ont eu lieu sur la célèbre avenue et notamment du restaurant Le Fouquet's", le journaliste a été quelque peu pris à partie par le militant révolté. "Qui a les compétences aujourd'hui pour arrêter les casseurs ? Moi ? (…) La seule chose que je dénonce ici, ce n'est pas que 'Le Fouquet's' soit cassé, c'est que tu as 30 personnes qui ne vont pas avoir de boulot. Moi je te parle de matériel", lâche-t-il indigné. "Eh, mon ami, on ne fait qu'un truc : essayer de garder nos acquis sociaux, parce que des années en arrière des gens se sont battus pour ça", ajoute-t-il avant de dévoiler l'état de l'œil dont il a perdu l'usage, à cause de sa participation aux manifestations.

Par Nina Siahpoush

Réagissez à l'actu people