Politique

Moi Candidat : François Bayrou a failli arrêter la politique à cause des Guignols (vidéo)

Moi Candidat : François Bayrou a failli arrêter la politique à cause des Guignols (vidéo)

C’est le documentaire événement de Canal +. "Moi Candidat", diffusé ce mercredi 5 avril, revient avec tous les candidats et d’anciens Présidents de la République sur leur course à la plus haute fonction de l’État. Euphorie, adrénaline et coups bas, la campagne est rythmée de hauts et de bas. Pour François Bayrou, c'est l'émission "Les Guignols" qui a failli lui faire tout arrêter. Plus d’explications à retrouver sur Non Stop Zapping.

François Bayrou est une des figures emblématiques de notre monde politique. Il a déjà participé à trois élections en 2002, en 2007 et en 2012 pour son parti du centre Le Modem. Cette année, il a décidé de ne pas se présenter à l’élection présidentielle et d’apporter son soutien à Emmanuel Macron, le jeune candidat du mouvement En Marche. Pour le documentaire exceptionnel de Canal +, "Moi Candidat", il revient sur cette expérience particulière. Quand il évoque les coups bas d’une campagne, ce qui peut faire douter un candidat ou le blesser réellement, le maire de Pau revient sur la campagne de 2002.  Pour cet ancien professeur, c’est une émission de télévision qui a failli lui faire tout arrêter.

"Il était minuit, une heure ou deux heures du matin où j'ai eu envie de tout arrêter !"

Souvenez-vous, à l’époque, " Les Guignols" sur Canal + est un rendez-vous incontournable de la campagne en 2002. Certains disent même qu'elle a aidé Jacques Chirac à être élu grâce à son personnage sympathique. Émission de caricature, le personnage de François Bayrou est caractérisé par ce "Mais euh" enfantin qui ridiculise le candidat. "C’est le seul moment de ma vie politique il était minuit une heure ou deux heures du matin où j’ai eu envie d’arrêter" avoue François Bayrou, encore ému quand il évoque ce moment. Même sa famille lui conseille de tout quitter : "Ma sœur m’a appelé elle m’a dit : "Envoies-les se faire voir, tu vaux mieux que ça, tu ne vas pas supporter ça toute ta vie, c’est trop dur""  Mais quand on est un homme politique il faut avoir la peau dure : "Là était le creux ! Mais si on veut des hauts, il faut accepter les creux, c’est comme ça !"

Par Julie Rose

Réagissez à l'actu people