Politique

Migrants : Une journaliste balaye un migrant, la vidéo choc

Migrants : Une journaliste balaye un migrant, la vidéo choc

Alors qu'ils tentaient de franchir la frontière hongroise à Roszke, des centaines de migrants ont été repoussés par la police hongroise. La scène a été filmée par des reporters de la chaîne N1TV, dont la journaliste Petra Làszlo, qui a choqué le monde entier en déséquilibrant un réfugié qui prenait la fuite.

Pour sa sixième conférence de presse à l'Elysée depuis le début de son mandat en mai 2012, François Hollande était très attendu sur la question des migrants lundi dernier. La publication la semaine dernière du corps sans vie d'un petit enfant syrien retrouvé sur une plage a marqué le monde entier et fait la couverture de nombreux journaux. Le président de la République s'est engagé à ce que la France accueille 24000 réfugiés dans les deux prochaines années. Cet accueil s'inscrira dans un processus "obligatoire et permanent". Quelques heures plus tard, c'est le Premier ministre Manuel Valls qui a réagi sur le sujet. Invité de Maïtena Biraben pour la première de la nouvelle version du Grand Journal, il a reconnu qu'il fallait convaincre les Français puisqu'une majorité (56%) n'est pas favorable à l'accueil des migrants selon un récent sondage. "Il faut convaincre. Il faut rassurer les Français, a-t-il indiqué. L’émotion, nous la partageons. Elle nous bouleverse mais notre rôle, comme responsables c’est de faire en sorte que nous agissions avec humanité, avec responsabilité et sérieux."


La journaliste lourdement sanctionnée par sa chaîne


Mais la France n'est pas le seul pays européen concerné. Les migrants fuient notamment les zones de conflit en Syrie ou en Irak et remontent par des pays tels que la Hongrie, qui a dressé un mur de barbelés de 175 kilomètres pour freiner leur progression. En plus de ce dispositif, la police est très présente, comme ce mardi à Roszke, dans le sud du pays, où des centaines de réfugiés ont tenté de forcer un barrage avant d'être repoussés. La scène a été filmée par les caméras de N1TV, une chaîne proche du parti d'extrême-droite Jobbik. Sur les images, on aperçoit une de ses journalistes, Petra Làszlo, effectuer un croche-pied à un migrant tenant un enfant dans ses bras. Déséquilibré, l'homme trébuche avant d'être filmé au sol par la reporter. L'image a choqué et son employeur a rapidement réagi : “Une collègue de N1TV s'est comportée aujourd'hui de manière inacceptable au point de rassemblement à Roszke, indique le rédacteur en chef dans un communiqué. Le contrat de travail de l'opératrice a été résilié avec effet immédiat aujourd'hui, nous considérons l'affaire comme close."
 

Réagissez à l'actu people