Politique

Marine Le Pen : Yann Barthès se moque ouvertement de sa défaite et du départ de Marion Maréchal-Le Pen (Vidéo)

Marine Le Pen : Yann Barthès se moque ouvertement de sa défaite et du départ de Marion Maréchal-Le Pen (Vidéo)

La nièce de Marine Le Pen a annoncé mardi son retrait temporaire de la vie politique. Une décision qui a beaucoup fait rire Yann Barthès qui a sa petite idée sur les véritables raisons de ce départ. Non Stop Zapping vous montres les images.

À la surprise générale, Marion Maréchal-Le Pen a annoncé mardi qu’elle se retirait de la vie politique de façon temporaire. La nièce de Marine Le Pen, échaudée par la défaite de sa tante à l’élection présidentielle, a pris la décision de trouver un poste dans le privé pour pouvoir se familiariser avec le monde de l’entreprise. Aux médias, elle a annoncé se retirer du jeu politique pour des raisons "personnelles et politiques". L’annonce de son départ a fait grand bruit et même Jean-Marie Le Pen, avec qui elle entretient d’excellentes relations, l’a accusé de "désertion". Reste que pour les équipes de Quotidien, et particulièrement Yann Barthès, cette nouvelle a eu un caractère particulièrement drôle.

"Regardez comment elle était toute choupi avec son papy facho !"

Ainsi, Yann Barthès n’a pas pu s’empêcher de lâcher un tonitruant "Putain mais toujours les meilleurs qui partent en premier ! On l’a connu elle était comme ça, elle était toute petite, regardez comment elle était toute choupi avec son papili facho !" en montrant une vieille affiche de campagne où Marion Maréchal-Le Pen posait avec son grand-père, Jean-Marie Le Pen. L’animateur de Quotidien a ensuite fait part à l’antenne de la lettre écrite par Marion Maréchal-Le Pen pour annoncer son départ. Une lettre qu’il considère comme "officielle", et qu’il s’est donc permis de réécrire de manière officieuse comme suit. "Chers Français et chères Françaises, ma tante Marine s’est carbonisée avant-hier, je ne veux pas qu’elle et son pote Philippot m’emmènent dans leur tourbillon de grosse loose. Je les laisse changer le nom du parti, je les laisse finir le sale boulot de dédiabolisation, moi je vais dans le privé pour dire que je connais la vraie vie et je reviens dans deux ans, fin 2019, début 2020 parce que oui, je suis candidate à l’élection présidentielle de 2022", a-t-il inventé. Une séquence hilarante à retrouver dans la vidéo en haut de l’article.

Par Alicia Dubreuil

Réagissez à l'actu people