Politique

Marine Le Pen : un ex-conseiller dénonce "l’emprise" de son entourage (vidéo)

Marine Le Pen : un ex-conseiller dénonce "l’emprise"  de son entourage (vidéo)

"Envoyé Spécial" diffuse ce jeudi 16 mars une enquête sur le Front national. Baptisé "Front national : les hommes de l’ombre", le reportage s’intéresse à l’entourage de Marine Le Pen. Selon son ex-éminence grise, Aymeric Chauprade, la patronne de FN serait sous "l’emprise" de ces hommes. Une séquence à découvrir sur Non Stop Zapping.

Mercredi 15 mars, C8 diffusait un reportage baptisé "La face cachée du Front national" filmé en caméra caché. Pendant deux mois, le journaliste Quentin Picheon a infiltré les rangs du FN.  Si le documentaire cherche à comprendre pourquoi le parti frontiste attire de plus en plus de jeunes, il a surtout déclenché plusieurs polémiques. Dans une séquence, Benoît Loeuillet, le patron du FN à Nice tient des propos négationnistes en minimisant la Shoah.  Depuis, l’ex-dirigeant de Nissa Rebela a été suspendu par Marine Le Pen.

"Marine Le Pen n’est pas libre"

Jeudi 16 mars, c’est au tour d’"Envoyé Spécial" sur France 2 de diffuser un reportage sur le FN.  Dans "Front national : les hommes de l’ombre",  l’enquête se concentre sur l’entourage de Marine Le Pen. Pour la première fois, son ex-éminence grise, Aymeric Chauprade se confie sur les raisons de son départ, dénonçant les hommes qui gravitent autour de la patronne du FN. L’ancien conseiller pointe du doigt "l’emprise"  d’un "clan" d’hommes à l’idéologie radicale, antisémite sur Marine Le Pen : Frédéric Chatillon, Axel Loustau, Nicolas Crochet… "C’est l’économie du Front national", indique-t-il sur France 2. "Marine Le Pen ne peut rien faire sans eux ni surtout contre eux. (…) Il n’y a aucune raison que ce groupe disparaisse, c’est le groupe qui l’aura amenée au pouvoir. Marine Le Pen n’est pas libre, elle est tenue par ces gens", déclare Aymeric Chauprade. "Si elle arrive au pouvoir, ces gens seront le pouvoir", prévient-il.

Par Ambre L

Réagissez à l'actu people