Politique

Marine Le Pen tacle le comportement de Mélenchon et des Insoumis à l’Assemblée (vidéo)

Marine Le Pen tacle le comportement de Mélenchon et des Insoumis à l’Assemblée (vidéo)

Mardi 27 juin, les députés nouvellement élus ont fait leur grande rentrée à l’Assemblée nationale. L’occasion d’élire également le nouveau président de l’Assemblée, François de Rugy. Le comportement de Jean-Luc Mélenchon et de certains Insoumis a fait couler beaucoup d’encre. Interrogée par LCI, Marine Le Pen, députée FN du Pas-de-Calais les a également critiqués. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

Suite aux élections législatives des 11 et 18 juin, l’Assemblée nationale a changé de visage. Le nouvel hémicycle est plus féminin (39% de femmes) et il s’est considérablement rajeuni. Selon Libération, 39 députés ont moins de 30 ans. Surtout, 430 députés (sur 577) n’avaient jamais siégé jusque-là soit 75% de nouveaux élus. Pour certains, pas question de respecter le protocole voulu par le Palais Bourbon. C’est le cas notamment de Jean-Luc Mélenchon et de François Ruffin, tous deux élus députés de La France Insoumise. Les élus ont refusé de porter un costume et une cravate et ne se sont pas levés pour applaudir l’élection de François de Rugy.

Marine Le Pen trouve "pathétique " le comportement de La France Insoumise

Leur comportement n’est pas passé inaperçu, bien au contraire. Les deux hommes se sont faits fermement recadrer par une partie de la classe politique. Devant les caméras de LCI, la présidente du Front national les a également critiqués. "Je trouve cela grotesque, je trouve ça pathétique", a-t-elle déclaré. "Les types se prennent pour Jean Moulin car ils ne mettent pas de cravates pour rentrer dans l’Assemblée nationale, c’est ridicule. (…)", ajoute la députée du Pas-de-Calais. "C’est un manque de respect vis-à-vis de leurs électeurs. (…) C’est un acte de rébellion tout à fait dérisoire", répond-elle à la chaine d’information. Une remarque un brin ironique de la part de Marine Le Pen, qui, mardi, ne s’est pas levée lors de l’élection du nouveau président de l’Assemblée nationale.

Par Ambre L

Réagissez à l'actu people