Politique

Marine Le Pen : ses propos chocs sur l'immigration (vidéo)

Marine Le Pen : ses propos chocs sur l'immigration (vidéo)

Marine Le Pen était l'invitée de TF1 le mardi 18 avril à 20h. A quelques jours du premier tour de l'élection présidentielle, la candidate du Front National a véritablement durci le ton dans son domaine de prédilection, l'immigration. Une séquence à retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

Marine Le Pen entame sa dernière ligne droite dans l'élection présidentielle de 2017. A quelques jours du premier tour, la candidate du Front National durcit le ton sur l'immigration. Depuis son avant-dernier meeting lundi 17 avril, Marine Le Pen s'y était déjà employée. Son objectif ? Instaurer un moratoire immédiat. Il aurait le rôle de suspendre toute immigration légale, avant de rappeler les réservistes pour rétablir les frontières autour de la France. Lors de son meeting, la candidate montrait son objectif de réduire l'immigration légale à 10.000 personnes : "c'est un moratoire sur les visas longue durée qui va durer quelques semaines et permettre de savoir où on est".

Marine Le Pen veut suspendre l'immigration légale

Les journalistes de TF1 ont décidé de revenir sur la dernière proposition choc de Marine Le Pen. Du coup, la candidate a tenté d'expliquer ce qu'elle compterait faire : "j'ai décidé de faire un moratoire, en effet, sur l'immigration pour faire un bilan de cette immigration, et notamment sur les visas de longue durée. La réalité c'est que notre pays fait l'objet d'une véritable submersion migratoire." Pour expliciter son idée, la Présidente du Front National n'a pas hésité à tacler ses adversaires : "tous ceux qui ont été au pouvoir considèrent que l'immigration est une chance pour notre pays. J'estime aujourd'hui que l'immigration est un drame pour notre pays. Nous avons sept millions de chômeurs. (...) Beaucoup d'entre eux sont au chômage, ce qui pèse sur nos finances publiques. Dans la suite de son entretien, la politicienne est revenue sur les "soins des clandestins", avant de lâcher : "c'est un drame parce que ça installe sur notre territoire le communautarisme". 

Par Maxime Carignano

Réagissez à l'actu people