Politique

Marine Le Pen répond à la polémique du voile au Liban (vidéo)

Marine Le Pen répond à la polémique du voile au Liban (vidéo)

Marine Le Pen était au Liban en visite officielle dans le cadre de l'élection présidentielle 2017. Et dès son arrivée, la présidente du Front National avait créé la polémique en refusant de porter le voile. Elle a donc décidé d'expliquer son choix au journal de 20 h sur TF1. Une vidéo que nous vous proposons de découvrir sur le site Non Stop Zapping.

Marine Le Pen avait refusé de porter le voile lors de sa visite officielle au Liban. Et dans son voyage, la Présidente du parti Front National avait rencontré le président Michel Aoun et Saad Hariri, leader des sunnites libanais. Marine Le Pen, candidate à l'élection présidentielle 2017 a donc refusé de se voiler pour rencontrer le mufti de la République libanaise à Beyrouth, Abdellatif Deriane. Et déjà sur les images, l'ambiance était quelque peu tendue sur place. Selon nos confrères de France Info le mardi 21 février : "la plus haute autorité sunnite du monde n'avait pas eu cette exigence, par conséquent, je n'ai aucune raison. Mais ce n'est pas grave, vous transmettre au grand mufti ma considération, mais je ne me voilerai pas."

Marine Le Pen répond à la polémique

Marine Le Pen enchaîne les visites officielles et les plateaux pour la campagne présidentielle de 2017. Et au Journal télévisé de 20h sur TF1, la présidente du Front National a réaffirmé qu'elle "ne se voilera pas". Gilles Boulleau lui posait alors la question : "vous dites que les étrangers doivent s'adapter à la culture française, mais hier à Beyrouth vous avez refusé de porter le voile, pourquoi ?" La réponse de Marine Le Pen : "je ne me suis pas venue m'installer au Liban. Je suis venue comme candidate à l'élection présidentielle. (...) J'avais indiqué de la manière la plus claire qu'elle soit, la veille aux instances autour du grand mufti, que je ne porterai pas le voile. Ils n'ont pas annulé le rendez-vous. J'en ai donc conclu que je pouvais le rencontrer", a-t-elle déclaré au journaliste de TF1.

Par Maxime Carignano

Réagissez à l'actu people