Politique

Marine Le Pen pour un Muslim ban comme Donald Trump "si nécessaire" (vidéo)

Marine Le Pen pour un Muslim ban comme Donald Trump "si nécessaire" (vidéo)

Invitée sur le plateau de LCI mardi matin, Marine Le Pen a été interrogée sur le Muslim ban de Donald Trump. La candidate à la présidentielle pourrait l'appliquer "si nécessaire" en France si elle venait à être élue. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

Marine Le Pen a débuté ce weekend sa campagne pour l'élection présidentielle. Après son meeting Lyonnais et la publication de son étonnant clip de campagne, la présidente du Front National était l'invitée de la matinale sur LCI ce mardi. Elle a évidemment été interrogée sur le Muslim ban de Donald Trump. Le Président ultra-controversé des Etats-Unis a fait passer un décret interdisant l'entrée sur le territoire aux ressortissants de 7 pays jugés "à risque". A la question du journaliste "est-ce que c'est une mesure que vous pourriez reproduire en France", Marine Le Pen n'a pas donné de réponse ferme. Après avoir répondu "en l'état, non", elle a nuancé son propos en estimant que la situation pourrait un jour s'y prêter : "Mais si c'était effectivement nécessaire" a-t-elle annoncé avant de faire la comparaison avec Barack Obama qui avait interdit en 2011 l'accès au territoire aux ressortissants Irakiens. Sauf que dans les faits, le décret de l'ancien Président des Etats-Unis n'empêchait pas totalement l'arrivée des Irakiens, appliquant juste un filtre beaucoup plus sévère à leur demande de visa.

"On peut éventuellement être amenés à prendre cette mesure"

Marine Le Pen a continué son explication : "Dans un moment temporaire, bien sûr on peut éventuellement être amenés à prendre cette mesure". Elle n'écarte donc pas l'idée de bloquer l'entrée sur le territoire Français à certains ressortissants étrangers. Mais elle tempère à nouveau ses paroles en prévoyant de ne pas appliquer la même technique que Donald Trump : elle ne compterait pas rendre la mesure "rétroactive", autrement dit l'interdiction d'entrée sur le territoire ne concernerait pas les personnes d'origine étrangère mais ayant déjà obtenu la nationalité française. Pas sûr que cela suffise à calmer les esprits des opposants au Muslim ban. Mais devrait faire plaisir à ces militants du FN présents à son meeting

Par Timothée Le Puil

Réagissez à l'actu people