Politique

Marine Le Pen : Patrick Cohen pousse un coup de gueule contre la candidate du FN (vidéo)

Marine Le Pen : Patrick Cohen pousse un coup de gueule contre la candidate du FN (vidéo)

Patrick Cohen n’était pas content du tout mardi matin. Sur France Inter, le journaliste a annoncé à ses auditeurs qu’il s’était fait planter Marine Le Pen pour des raisons d’agenda. Selon lui en revanche, ce ne seraient pas les vraies raisons. Une séquence que nous vous proposons de retrouver sur Non Stop Zapping.

Invitée du "Grand Jury" de LCI dimanche, Marine Le Pen a lancé une grosse polémique en remettant en question le rôle de la France dans la tristement célèbre rafle du Vel d’Hiv en 1942. Alors que Jacques Chirac avait reconnu la responsabilité de la France dès les premiers mois de son mandat en 1995, la présidente du Front National l’a, elle, fermement exclue : "S'il y a des responsables, ce sont ceux qui étaient au pouvoir à l'époque. Ce n'est pas la France. La France a été malmenée dans les esprits depuis des années. On a montré à nos enfants qu'ils avaient toutes les raisons de la critiquer. De n'en voir que les aspects historiques les plus sombres. Je veux qu'ils soient à nouveau fiers de la France. Ce lien d'amour est fondamental" déclarait la candidate à l’élection présidentielle.

Patrick Cohen clashe Marine Le Pen et le FN

Sauf que ces propos ont créé une nouvelle grosse polémique et que Marine Le Pen cherche visiblement, depuis, à rester discrète. Invitée de la matinale de France Inter mardi matin, la présidente du FN a annulé. Ce qui lui a valu un gros coup de gueule de Patrick Cohen : "Marine Le Pen nous a planté, la candidate du Front National devait répondre à nos questions ce matin. Rendez-vous calé il y a plusieurs semaines, annulé par ses équipes avant-hier soir, juste après le début de la polémique sur le Vel d’Hiv. Annulé pour des raisons d’agenda sans qu’il nous soit proposé une autre date ou même un orateur de rechange. Désinvolture qui nous place dans une position impossible dans cette période d’égalité du temps de parole (...) Si les candidats ne tiennent pas leurs engagements, il n’est pas sûr que nous puissions tenir les nôtres" a prévenu le journaliste. Patrick Cohen a finalement reçu mardi matin un autre candidat à la présidentielle, Nicolas Dupont-Aignan.

Par Benjamin S.

Réagissez à l'actu people