Politique

Marine Le Pen : Opération séduction auprès des électeurs de Jean-Luc Mélenchon (Vidéo)

Marine Le Pen : Opération séduction auprès des électeurs de Jean-Luc Mélenchon (Vidéo)

Le 23 avril dernier se tenait le tant attendu premier tour des élections présidentielles. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que malgré une campagne menée tambour battant, Jean-Luc Mélenchon n’a pas su séduire assez d’électeurs pour pouvoir être au second tour. Alors qu’Emmanuel Macron se retrouve face à Marine Le Pen, cette dernière a décidé de draguer les électeurs de la France Insoumise. Non Stop Zapping vous en dit plus.

Après des mois de campagne, le premier tour des élections présidentielles se tenait le 23 avril dernier. Et si beaucoup de français voyait en Jean-Luc Mélenchon l’avenir de la France, ce dernier n’aurait finalement pas réussi à récolter suffisamment de voix pour pouvoir atteindre le second tour du scrutin. C’est donc pour Emmanuel Macron ou Marine Le Pen que les Français devront voter le 7 mai prochain. Alors que l’heure est à la campagne d’entre-deux tours, Marine Le Pen a décidé de faire une véritable opération séduction auprès des électeurs de la France insoumise. Et c’est via son compte Twitter que la candidate du Front National a tenu à s’exprimer. "Mes chers compatriotes, le 23 avril 7 millions d’entre vous on voté pour le candidat de la France insoumise et je voudrais leur adresser un message. Qu’on en s’y méprenne pas le candidat des insoumis et moi-même avons des relations politiques pour le moins sportives. Et des désaccords sur des sujets de fond, mais, je considère comme beaucoup que Jean-Luc Mélenchon a mené une campagne de premier tour qui était une campagne respectable. (…)

"Mettons les querelles et les divergences de côté"

Beaucoup de jeunes, beaucoup de nos compatriotes confrontés au risque de division de la société, ont été sensibles au discours sur  la paix tenu pendant cette campagne. (…)Je m’adresse à ces électeurs de la France insoumise pour leur dire qu’aujourd’hui il faut faire barrage à Emmanuel Macron. Son projet est aux antipodes de celui qu’ils ont soutenu pendant la campagne de 1er tour. Il ne représente pas le changement il est la continué, voir l’aggravation du quinquennat de François Hollande. (...) C’est l’essentiel qui est aujourd’hui en jeu. Mettons les querelles et les divergences de côté. Nous aurons l’occasion après l’élection de reprendre les discussions sur les sujets de fond, mais combattons aujourd’hui sur ce point crucial. Il n’est pas possible de laisser les mannettes de la France à Emmanuel Macron, le danger est trop grand et il faut vraiment que ça change dans notre pays. Toute l’oligarchie qui use contre moi, mais aussi aujourd’hui contre vous d’arguments indignes veut vous mettre au garde à vous derrière le banquier Macron. Je sais que vous êtes plus forts que ça, tourons la page."

Par Nataly Salmeron

Réagissez à l'actu people