Politique

Marine Le Pen : Le témoignage accablant de son ancien conseiller (Vidéo)

Marine Le Pen : Le témoignage accablant de son ancien conseiller (Vidéo)

Alors que la présidente du Front national est sous le coup de plusieurs enquêtes judiciaires, le témoignage de l’un de ses anciens proches est accablant. Interrogé par LCI, il dénonce un ‘’système de corruption généralisée’’. Non Stop Zapping vous montre les images.

La candidature de Marine Le Pen aurait-elle du plomb dans l’aile ? Alors que tous les sondages la donne nettement en tête des intentions de vote depuis plusieurs mois, la candidate frontiste doit faire face à de nombreux déboires judiciaires. Accusée par le Parlement européen d’avoir indûment perçu quelques 350 000€ pour rémunérer ses assistants, en réalité employé au siège du Front national à Nanterre, Marine Le Pen est également sous le coup d’autres affaires judiciaires, qui se retrouvent liées entre elles, notamment sur le financement illégal de ses comptes de campagne. Un nouveau témoignage, celui de son ancien conseiller Gaël Nofri, est accablant.

"Marine Le Pen savait, cela ne fait aucun doute"

Selon le conseiller municipal, désormais passé chez Les Républicains, le Front national s’est doté d’un "système de corruption généralisé". Système qui lui aurait créé de toutes pièces un emploi fictif au Parlement européen. En 2012, alors qu’il est conseiller de Marine Le Pen, Gaël  Nofri s’étonne de ne recevoir aucune fiche de paie. "Vous vous dites que ce sera régularisé, que vous les recevrez un jour lorsque la campagne sera terminée", explique-t-il à LCI. S’il reçoit finalement des fiches de paie, elles sont éditées par le Parlement européen et Gaël Nofri est désigné comme l’assistant parlementaire de Jean-Marie Le Pen. "Or, je n’ai jamais signé de contrat d’assistant parlementaire européen", dénonce-t-il depuis 2014. Concernant les comptes de campagne à proprement parler de Marine Le Pen, et notamment la surfacturation des "kits de campagnes" destinés aux aspirants députés, qui aurait permis au parti de s’enrichir sur le dos de l’État, Gaël Nofri est formel. "Oui. Marine Le Pen savait, cela ne fait aucun doute".

Par Alicia Dubreuil

Réagissez à l'actu people