Politique

Marine Le Pen dézinguée par Bernard-Henri Lévy sur CNews (vidéo)

Marine Le Pen dézinguée par Bernard-Henri Lévy sur CNews (vidéo)

Bernard-Henri Lévy a profité de son passage dans la matinale de CNews (le nouveau nom d'I-Télé) pour adresser un gros tacle au Front National et sa présidente Marine Le Pen, qu'il juge être un danger pour la France. Une séquence à découvrir sur Non Stop Zapping.

BHL était l'invité de la matinale sur CNews ce mardi matin. L'écrivain et philosophe, qui ne se prive jamais de commenter la vie politique française, a encore fait des siennes. Alors qu'il s'exprimait sur le début de mandat "xénophobe et raciste" de Donald Trump aux Etats-Unis selon ses termes, le présentateur lui a demandé si il faisait un parallèle avec la situation en France : "En France je vois avec effroi cette montée du Front National et j'ai l'impression que les gens sont soit tétanisés soit inconscients" a-t-il répondu. Selon lui c'est parce que les Français ont peur de l'étranger, peur de la situation financière qu'ils sont amenés à voter FN. Et c'est ce qui causera leur perte.

"Il y a un problème majeur en France aujourd'hui, c'est la possibilité que Marine Le Pen arrive au pouvoir"

BHL s'est ensuite attaqué directement à la présidente du Front National et candidate à l'élection présidentielle, Marine Le Pen. "Il y a un problème majeur en France aujourd'hui, c'est la possibilité que Marine Le Pen arrive au pouvoir". Mais le philosophe n'estime pas pour autant la situation désespérée : "Mais il y a aussi la possibilité de la défaire et de faire qu'elle ne soit même pas au deuxième tour" a-t-il souhaité. Mais étant donné l'avance dans les sondages de Marine Le Pen, en visite lundi dernier au Salon de l'Agriculture, ce scénario paraît quelque peu irréalisable. Pour autant, BHL estime "qu'il arrive que les électeurs démocratiquement se trompent, il arrive que la volonté générale erre". Pas sûr que BHL s'éternise longtemps dans le paysage politique français si Marine Le Pen est élue en avril prochain.

Par Timothée Le Puil

Réagissez à l'actu people