Politique

Marine Le Pen agacée par Léa Salamé sur le terrorisme et l’ultra-droite (Vidéo)

Marine Le Pen agacée par Léa Salamé sur le terrorisme et l’ultra-droite (Vidéo)

Marine Le Pen était l’invitée jeudi de Léa Salamé dans "L’Emission politique". Et bien évidemment, la présidente du FN a été questionnée sur le projet d’attentat de membres de l’ultra-droite contre Christophe Castaner et Jean-Luc Mélenchon. Et elle s’en est montrée agacée. Une séquence à retrouver sur Non Stop Zapping.

Plus de cinq mois après sa défaite à l’élection présidentielle face à Emmanuel Macron, Marine Le Pen faisait son retour à la télévision dans "L’Emission politique" de Léa Salamé. Et parmi tous les sujets abordés durant la soirée, la présidente du FN a été interrogée sur l’arrestation de dix personnes proche de l’ultra-droite et qui avaient pour projet de préparer un attentat contre des lieux de culte musulman ou encore Christophe Castaner et Jean-Luc Mélenchon. "On ne peut pas me soupçonner de complaisance avec le terrorisme", a-t-elle lancé alors que Léa Salamé montrait des photos de Logan Nisin en train de tracter pour le Front National où de poser au côté de Marion Maréchal-Le Pen. "La méthode est déloyale", a lancé d’un air agacé Marine Le Pen à Léa Salamé. "Personne n'irait chercher la responsabilité d'Estrosi ou de Sarkozy dans le comportement de gens qui font des selfies avec eux", a-t-elle ajouté en faisant référence à des photos prises par le maire de Nice avec le terroriste de la promenade des Anglais et Nicolas Sarkozy avec Adama Coulibaly. Puis, la présidente du FN a rappelé qu’elle avait été victime d’un attentat en 1976.

Par Nicolas Cardinale

Réagissez à l'actu people