Politique

Manuel Valls : Nicolas Sarkozy "s’est trompé en 2012 sur la menace terroriste" (vidéo)

   / 5  
Manuel Valls répond aux critiques de Nicolas Sarkozy
1
Manuel Valls répond aux critiques de Nicolas Sarkozy
Manuel Valls était sur Europe 1 dimanche matin
2
Manuel Valls était sur Europe 1 dimanche matin
Le Premier ministre était venu pour réagir aux mesures proposées par Nicolas Sarkozy dans le JDD pour lutter contre le terrorisme
3
Le Premier ministre était venu pour réagir aux mesures proposées par Nicolas Sarkozy dans le JDD pour lutter contre le terrorisme
4
"Il se trompe Nicolas Sarkozy" a notamment lancé Manuel Valls
5
"Il s’est trompé en 2012 sur la lecture de la menace terroriste"

Manuel Valls a ouvertement critiqué Nicolas Sarkozy dimanche matin sur Europe 1. Le Premier ministre a principalement fustigé les mesures préconisées par l’ancien chef de l’Etat pour lutter contre le terrorisme. Une séquence que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

Nicolas Sarkozy a fait ce dimanche le point sur les mesures qu’il propose afin de lutter contre la la menace terroriste dans le Journal du Dimanche. Candidat déclaré à l’élection présidentielle de 2017, l’ancien chef de l’Etat préconise des changements drastiques : "Tout étranger suspecté d'être en lien avec une activité terroriste devrait être expulsé sans délai. Tout Français suspecté d'être lié au terrorisme, parce qu'il consulte régulièrement un site djihadiste, que son comportement témoigne d'une radicalisation ou parce qu'il est en contact étroit avec des personnes radicalisées, doit faire l'objet d'un placement préventif dans un centre de rétention fermé" explique Nicolas Sarkozy avant d’affirmer que "François Hollande ne met pas tout en oeuvre pour lutter contre le terrorisme".

"Il se trompe Nicolas Sarkozy"

Et la réponse du gouvernement ne s’est pas fait longtemps attendre. Dimanche matin, Manuel Valls était en effet sur Europe 1 pour suivre ce qui devrait être l’une des lignes directrices de la campagne de François Hollande à savoir taper sur Nicolas Sarkozy. Après avoir sévèrement taclé Emmanuel Macron au début du mois, le sniper du gouvernement s'est cette fois attaqué au bilan du quinquennat du président des Républicains : "Il se trompe Nicolas Sarkozy", a estimé le Premier ministre, "Il s’est trompé en 2012 sur la lecture de la menace terroriste, quand il avait évoqué les crimes de Merah comme ceux d’un loup solitaire. Il s'est trompé, comme président de la République, sur l’étendue de la menace puisqu'il a affaibli notre sécurité et notre défense en faisant baisser les investissements et les moyens en hommes et en femmes dans nos forces de sécurité intérieures et extérieures. Il se trompe sur la méthode en essayant de tordre le cou à l’état de droit face à la menace". Mais surtout, Manuel Valls a voulu tordre le cou à l’idée selon laquelle Nicolas Sarkozy pourrait faire en sorte qu’il n’y ait plus d‘attentats : "Il se trompe sur la forme, et en faisant croire aux Français, de manière terrible, que s’il était au pouvoir il n’y aurait plus d’attentat". La campagne s’annonce musclée.

Par Benjamin S.

Réagissez à l'actu people