Politique

Manuel Valls : "Marianne a le sein nu, elle n’est pas voilée parce qu’elle est libre" (vidéo)

   / 4  
Manuel Valls :
1
Manuel Valls : "Marianne a le sein nu, elle n’est pas voilée parce qu’elle est libre"
Manuel Valls était à Colomiers lundi pour le meeting de rentrée de la majorité
2
Manuel Valls était à Colomiers lundi pour le meeting de rentrée de la majorité
Manuel Valls a vivement critiqué Nicolas Sarkozy
3
Manuel Valls a vivement critiqué Nicolas Sarkozy
Le Premier ministre a également fait une étonnante allusion à Marianne
4
Le Premier ministre a également fait une étonnante allusion à Marianne

Manuel Valls était lundi à Colomiers pour le meeting de rentrée de la majorité. Le discours du Premier ministre a été marqué par ses attaques à répétition contre Nicolas Sarkozy et par une allusion inattendue à Marianne dans le débat sur le burkini. Une séquence que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

La gauche a peut-être bien véritablement entamé sa campagne présidentielle lundi soir à Colomiers. Pour son meeting de rentrée, la majorité était réunie en Haute-Garonne, bastion du socialisme. Manuel Valls, treize ministres dont Najat Vallaud-Belkacem, Marisol Touraine et Stéphane Le Foll et plusieurs pontes du parti étaient de sortie. A la tribune, le Premier ministre ne s’est pas fait prier pour s’en prendre violemment à Nicolas Sarkozy : "Vers où Nicolas Sarkozy est-il prêt à emporter le pays pour l'emporter ? (...) C'est une menace considérable. Il prend une responsabilité terrible en donnant corps à ce bloc réactionnaire, à ce programme commun entre la droite dure et l'extrême droite" a-t-il lancé avant de critiquer le bilan de l’ancien président à la tête du pays : "oui, la dette est un problème, oui, les impôts doivent baisser, oui, il faut que les entreprises soient plus compétitives, oui, il y a le chômage.... Mais, alors, pourquoi n'a-t-il rien fait ?", a-t-il interrogé, assurant que "les solutions efficaces, justes, modernes, c'est la gauche qui les a mises en oeuvre".

"Sur la place des femmes, nous ne pouvons transiger"

Mais ce qui a surtout marqué lundi soir dans le discours de Manuel Valls c’est son inattendue allusion à Marianne alors qu’il s’exprimait sur le sujet du burkini. Tandis que le débat fait toujours rage et que Nicolas Sarkozy a notamment proposé un changement de la Constitution, le Premier ministre s’est montré décidé. Expliquant que l’islamisme visait à installer un ordre social et une société de domination des hommes sur les femmes, il a assuré que : "Sur la place des femmes, nous ne pouvons transiger" avant de s’emballer un petit peu : "Marianne, le symbole de la République, elle a le sein nu parce qu'elle nourrit le peuple, elle n'est pas voilée parce qu'elle est libre. C'est ça, la République". Le hic c’est que si Marianne n’est en effet pas voilée au sens religieux du terme, elle n’en a pas moins l tête couverte.

Par Benjamin S.

Réagissez à l'actu people