Politique

Manuel Valls : La vérité sur sa gifle à un jeune militant PS

Manuel Valls : La vérité sur sa gifle à un jeune militant PS

Nouveau bad buzz pour Manuel Valls qui est accusé d'avoir giflé un jeune militant lors de l'Université d'été du Parti Socialiste. Le Premier ministre assure qu'il n'y avait rien de violent dans son geste et qu'il ne s'agissait que d'un "contact physique pour qu'il s'en souvienne". Une version qui semble vraie lorsque l'on découvre la vidéo obtenue par nos confrères de Closer.

En tant que Premier ministre, Manuel Valls doit gérer de nombreux dossiers. Ce mardi à l'occasion de la rentrée des classes, il a ainsi dû visiter 13 établissements scolaires de la ville d'Evry (dont il est l'ancien maire) en une matinée. Un peu plus tôt, il se trouvait à Calais pour aborder la crise des migrants. Le chef du gouvernement de François Hollande se serait bien passer de la polémique au coeur de laquelle il s'est retrouvé le week-end du 29 et 30 août. En effet, Manuel Valls est accusé d'avoir gifler un jeune militant socialiste lors de l'Université d'été du PS qui s'est tenue comme chaque année à la Rochelle.

"Vers la fin du repas, le MJS (Mouvement des Jeunes Socialistes, ndlr) s'est mis à chanter" Macron démission" lors du passage de Manuel Valls entre les tables ce qui l'a poussé à prendre à partie un des convives" raconte un jeune homme contacté par nos confrères de Closer. Mais, les cadres du parti socialiste ont tenu à démentir l'information selon laquelle le Premier ministre avait giflé le militant. "C'est comme le téléphone arabe. Plus on avançait sur le vieux port hier et plus on entendait qu'il avait giflé. Alors qu'il y a simplement eu une franche explication" a ainsi déclaré un proche de Jean-Christophe Cambadélis dans les colonnes de Libération.

"Un contact physique pour qu'il s'en souvienne"

Dans le train qui le ramenait à Paris, Manuel Valls a expliqué à un journaliste de Marianne qu'il avait "simplement posé la main sur la joue du jeune qui le défiait" comme le rapporte le l'hebdomadaire. "Un contact physique pour qu'il s'en souvienne" a même plaisanté le Premier ministre, qui reconnaît tout de même que Jean-Christophe Cambadélis n'était pas aussi calme que lui. Nos confrères de Closer se sont procurés en exclusivité une vidéo de l'échange entre Manuel Valls et le jeune militant qui semble confirmer la version du ministre. On le voit en effet s'assoir à côté du jeune homme et discuter avec lui. Puis lui même plusieurs petites tapes dans la nuque puis sur la joue.

Réagissez à l'actu people