Politique

Manuel Valls giflé, l’ancien Premier ministre réagit et va porter plainte (Vidéo)

Manuel Valls giflé, l’ancien Premier ministre réagit et va porter plainte (Vidéo)

En déplacement en Bretagne mardi après-midi, Manuel Valls s’est fait gifler par un jeune militant indépendantiste. Aux caméras de LCI quelques instants plus tard, il s’est montré très déterminé, soucieux de ne pas paraître affecté par cette attaque. Non Stop Zapping vous fait découvrir cette séquence.

La séquence a fait le tour du web et des chaînes d'information en continue en l’espace de quelques minutes. Mardi après-midi, en déplacement à Lamballe dans les Côtes d’Armor, Manuel Valls s’est fait légèrement gifler par un jeune homme, rapidement interpellé par ses forces de sécurité. Une fois l’individu maîtrisé, l’ancien Premier ministre a fait preuve d’un certain sang froid en appelant au calme les militants présents, mais également ses propres gardes du corps. Il avait ensuite repris son déplacement, comme si de rien n’était. Quelques instants plus tard, il a toutefois fait une courte halte devant les caméras. "Vous trouverez toujours des individus qui veulent empêcher la démocratie de s’exprimer, qui veulent considérer que c’est la violence qui doit s’exprimer", a-t-il déploré.

"Je suis courageux"

"Je n’ai pas peur du contact avec les Français, a-t-il encore assuré au micro de LCI. Je suis courageux… Pas physiquement, ce n'est pas le sujet, mais parce que je veux dire la vérité aux Français". Plus tard sur Twitter, Manuel Valls en a profité pour redire sa détermination dans la course à la primaire de la gauche. "Rien, et surtout pas la violence, ne m’empêchera d’allers vers les Français. Je suis déterminé à leur parler et à faire gagner la gauche", a-t-il écrit. L’ancien ministre a finalement décidé de poursuivre son agresseur, un jeune indépendantiste breton. "Ne pas porter plainte, c’est donner le sentiment que c’est possible", ont fait savoir ses proches.  

Par Alicia Dubreuil

Réagissez à l'actu people