Politique

Manuel Valls à Berlin : François Fillon piégé par JJ Bourdin !

Manuel Valls à Berlin : François Fillon piégé par JJ Bourdin !

Le déplacement de Manuel Valls à Berlin pour la finale de la Ligue des Champions fait toujours réagir. Tandis que Michel Platini et Claude Bartolone ont soutenu le Premier ministre, François Fillon s’est lui pris un peu les pieds dans le tapis de Jean-Jacques Bourdin. Le journaliste de RMC a en effet comparé l’usage d’avion privé entre Manuel Valls et Nicolas Sarkozy.

C’est la polémique du moment dans le monde politique français. Le déplacement de Manuel Valls à Berlin pour assister à la finale de la Ligue des Champions – à l’invitation de Michel Platini et de l’UEFA – fait toujours des vagues. Fan de football et notamment du FC Barcelone par ses origines (son oncle a composé l’hymne du club  catalan), Manuel Valls a pris sans aucun doute beaucoup de plaisir à assister au sacre des co-équipiers de Lionel Messi contre la Juventus.

Toutefois ce déplacement est resté en travers de la gorge de quelques français et l’opposition prend beaucoup de plaisir à remuer le couteau dans la plaie. Le Premier ministre a toutefois quelque peu bafouillé sa communication en justifiant ce voyage. Au lieu de dévoiler les coulisses de ce séjour en jet, l’équipe du chef du gouvernement s’est laissé prendre de vitesse par les médias. Au point aujourd’hui de devoir justifier la présence des deux fils de Manuel Valls à Berlin.

En conséquence, la presse et les Républicains s’en donnent à cœur joie. Sur RTL, Jean-Michel Apathie a ainsi accueilli le président de l’Assemblée National sur ces citations mythiques de François Hollande. « Moi président de la République, je ferai en sorte que mon comportement soit en chaque instant exemplaire. Moi président de la République, il y aura un code de déontologie pour les ministres, qui ne pourraient pas rentrer dans un conflit d'intérêts ».

Ce qui par ailleurs n’a pas totalement déstabilisé Claude Bartolone qui a pris la défense de son Premier ministre en donnant de nouveaux arguments. Il explique notamment la présence de Manuel Valls dans le cadre de la campagne pour l’obtention des Jeux Olympiques. "Manuel Valls comme tous les responsables français doivent être sur le pont. Dans ces grands événements, il y a un toujours un membre du Comité international olympique (CIO) qui traîne. Regardez comme on a raté les JO la dernière fois, je ne voudrais pas que l'on oublie de cocher la moindre case." avant d'expliquer la présence de ses enfants dans le jet privé pour des raisons d'affection. "Je comprends la tentation d'amener ses fils (...) Je sais ce que c'est que d'être un père beaucoup pris et la tentation de vouloir faire une bonne surprise à ses enfants".

Autre ton sur RMC – BFM TV. Invité de Jean-Jacques Bourdin,  François Fillon a tout d’abord essayé de la jouer « grande classe » avec Manuel Valls. Critiquant le Premier ministre mais avec beaucoup de finesse. « Il a commis une erreur (…) Il n’aurait pas dû raconter des histoires. Il aurait dû assumer le fait qu’il est Premier ministre de la France et comme tous les chefs de gouvernement des grands pays, il se déplace dans des avions militaires pour des raisons de sécurité et de disponibilité », explique l’élu Les Républicains avant de préciser « je demande à ce qu’il paye son billet ! ».

Fidèle à son habitude, Jean-Jacques Bourdin a alors immédiatement réagit en ouvrant le sujet au Paris – Le Havre réalisé en jet privé au frais de l’UMP par Nicolas Sarkozy. François Fillon s’est montré alors beaucoup moins à l’aise.

« J’ai d’autres débats avec Nicolas Sarkozy pour ne pas m’embarrasser de ces sujets-là…Je fais tous mes déplacements à mes frais ».

Réagissez à l'actu people