Politique

Manifestation du 1er mai : Un des CRS blessés déplore "le cassage de flic" dont il a été victime (Vidéo)

Manifestation du 1er mai : Un des CRS blessés déplore "le cassage de flic" dont il a été victime (Vidéo)

Lundi 1er mai dernier, une importante manifestation a eu lieu dans les rues de Paris. Et si la majorité des gens venait faire entendre leurs idées, d’autres participants étaient venus simplement pour "casser du flic". C’est du moins le triste constat qu’a pu faire un des CRS blessés durant ce rassemblement. Non Stop Zapping vous en dit plus.

Cela fait quelques mois maintenant, que les manifestations qui ont lieu aux quatre coins de la France sont sous haute tension. Et celle qui s’est tenue dans les rues de Paris lundi 1er mai dernier, en a été malheureusement une nouvelle fois la preuve. En effet, alors que la majorité des personnes étaient venues faire entendre leurs idées et surtout leur mécontentement face aux résultats des élections présidentielles, d’autres participants n’étaient visiblement là que pour "casser du flic". C’est du moins le triste constat qu’a pu faire Régis Debord, un des CRS blessés durant la manifestation du 1er mai. "Ils sont là pour casser du flic et faire un maximum de victimes.

"dès qu’on avait un blessé ils applaudissaient"

Pour preuve dès qu’un engin incendiaire nous touchait ou dès qu’on avait un blessé ils applaudissaient comme s’ils avaient une victoire personnelle." Si Régis Debord s’en sort avec quelques blessures superficielles, il n’en est pas de même pour un de ses collègues. En effet, un CRS a été brulé au troisième degré durant la manifestation. Le policier avoue avoir été très choqué par cette scène d’une rare violence. "On voit un collègue en flammes, c'est quand même choquant. Moi je vous le dis, le 1er au soir, je n’ai pas bien dormi. On ne connaissait pas l'état du collègue. C'est compliqué à digérer."

Par Nataly Salmeron

Réagissez à l'actu people