Politique

LPJ : Jean-Louis Debré raconte une anecdote coquine sur Jacques Chirac (vidéo)

   / 5  
Jean-Louis Debré a raconté une anecdote coquine vécue avec Jacques Chirac
1
Jean-Louis Debré a raconté une anecdote coquine vécue avec Jacques Chirac
Il était l'invité de Yann Barthès dans Le Petit Journal
2
Il était l'invité de Yann Barthès dans Le Petit Journal
Il a présenté son livre
3
Il a présenté son livre
Dans lequel il raconte des anecdotes surprenantes
4
Dans lequel il raconte des anecdotes surprenantes
Notamment sur un déjeûner au Nikki Beach à Saint-Tropez avec le couple Chirac
5
Notamment sur un déjeûner au Nikki Beach à Saint-Tropez avec le couple Chirac

Invité de Yann Barthès dans Le Petit Journal lundi soir pour présenter son livre – "Ce que je ne pouvais pas dire" -, Jean-Louis Debré a évoqué une anecdote coquine vécue avec Jacques Chirac à Saint-Tropez. Une vidéo que nous vous proposons de retrouver sur Non Stop Zapping.

Invité sur le plateau d’On n’est pas couché samedi soir, Jean-Louis Debré venait présenter son livre : Ce que je ne pouvais pas dire. Ministre l’intérieur puis président de l’Assemblée nationale avant de diriger le Conseil constitutionnel puis le Conseil supérieur des archives, il avait imité Valéry Giscard d’Estaing et Jacques Chirac, dont il est très proche. Sur le plateau, il s’était aussi agacé des remarques du chroniqueur de Laurent Ruquier, Yann Moix.

"Chirac se poussait un peu pour voir les seins"

Lundi soir, c’est face à Yann Barthès dans Le Petit Journal que Jean-Louis Debré est apparu. Le présentateur lui a demandé de revenir sur un passage de son livre qui évoque l’histoire de Bernadette Chirac et les serveuses du Nikki Beach à Saint-Tropez. "Un jour, Chirac me fait venir à Saint-Tropez où il passe ses vacances pour avoir un petit copain et se promener avec lui et il me dit : ‘J’ai trouvé un restaurant exceptionnel, le restaurant de Nikki Beach. On y va tous les deux’.

Nous sommes accueillis par une serveuse avec des seins fantastiques et des seins nus ! Et à ce moment-là, il y a une serveuse avec des seins nus encore plus superbes qui dit à Chirac : ‘Je voudrais une photo avec vous’. Alors d’un côté j’avais le sein de la femme qui me touchait et de l’autre le bras de Chirac qui se poussait un peu pour voir les seins."

Réagissez à l'actu people