Politique

Loi Travail : Manuel Valls menace d’interdire les manifestations et s’en prend à la CGT (Vidéo)

   / 5  
Loi Travail : Manuel Valls tacle la CGT et veut interdire certaines manifestations
1
Loi Travail : Manuel Valls tacle la CGT et veut interdire certaines manifestations
Manuel Valls sur France Inter
2
Manuel Valls sur France Inter
Manuel Valls s'est insurgé contre l'attaque de l'hôpital Necker par des casseurs
3
Manuel Valls s'est insurgé contre l'attaque de l'hôpital Necker par des casseurs
Des actes de vandalisme qui ont beaucoup choqué
4
Des actes de vandalisme qui ont beaucoup choqué
Beaucoup d'interpellations ont été effectuées par les CRS
5
Beaucoup d'interpellations ont été effectuées par les CRS

Après les violences qui ont émaillé mardi 14 juin la manifestation anti-loi Travail à Paris, Manuel Valls s’est insurgé ce mercredi matin sur "France Inter". Le premier ministre a d’ailleurs vivement critiqué l’attitude de la CGT et n’a pas hésité à brandir la menace d’interdire les manifestations. Une séquence que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

La manifestation nationale qui s’est déroulée mardi 14 juin à Paris contre la loi Travail a encore dégénéré. Le cortège qui s’est déplacé de la Place d’Italie aux Invalides a été le théâtre de scènes de violences comme "Non Stop People" vous le faisait partager. Pire encore, certains casseurs n’ont pas hésité à vandaliser l’hôpital Necker, spécialisé dans la prise en charge des enfants malades. Ce mercredi matin, Manuel Valls s’est insurgé sur "France Inter" contre ces actes et a lancé un appel à la CGT. "Je demande à la CGT de ne plus organiser ce type de manifestation sur Paris". Il a même expliqué que certaines manifestations pourraient être interdites. "Au cas par cas, car vous savez qu'on ne peut pas prononcer une interdiction générale, nous prendrons, nous, nos responsabilités".

Manuel Valls cible le service d’ordre de la CGT

Puis, le premier ministre a vivement critiqué la CGT et a demandé que l’organisation prenne ses responsabilités. "Quand on n'est pas capable d'organiser des manifestations, on n'organise pas ce type de manifestation qui peut dégénérer (…)  Policiers et gendarmes font leur travail. Ces policiers font face aux casseurs qui se mélangent à la manifestation organisée par un syndicat, la CGT. Un grand syndicat, que je respecte, doit assumer ses responsabilité, faire en sorte que son service d'ordre ne soit pas dans l'ambiguïté quand il s'agit d'écarter un groupe de casseurs".

 

Par Nicolas Cardinale

Réagissez à l'actu people