Politique

Loi Travail : François Hollande reste ferme, "je ne céderai pas !" (Vidéo)

   / 5  
Loi Travail : François Hollande reste ferme, je ne céderai pas !
1
Loi Travail : François Hollande reste ferme, je ne céderai pas !
François Hollande sur le plateau d'Europe 1
2
François Hollande sur le plateau d'Europe 1
François Hollande face à Jean-Pierre Elkabbach
3
François Hollande face à Jean-Pierre Elkabbach
François Hollande s'en est pris aussi aux casseurs
4
François Hollande s'en est pris aussi aux casseurs
François Hollande a aussi fait un lapsus révélateur pour 2017
5
François Hollande a aussi fait un lapsus révélateur pour 2017

Ce mardi matin, François Hollande était le grand invité de la "Matinale" d’"Europe 1". Bien évidemment, le président de la République a été interrogé sur le sujet qui cristallise les débats depuis plusieurs semaines, celui de la loi Travail. Et le chef de l’Etat a déclaré d’un ton ferme que cette loi allait passer. Une séquence que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

Alors qu’il est la cible des critiques, François Hollande s’est rendu ce mardi matin dans la "Matinale" d’"Europe 1" pour faire un point sur son bilan depuis quatre ans. Et alors qu’il était interrogé sur ses ambitions pour 2017, le chef de l’Etat s’est quasiment déclaré candidat avec un lapsus. Puis, bien évidemment l’un des principaux sujets abordés a été la loi Travail, qui fait débat depuis plusieurs semaines et qui a occasionné de nombreuses manifestations parfois violentes. "En France, on peut, même dans un contexte particulièrement lourd, avec l’état d’urgence, manifester, occuper des places. Je respecte ceux qui sont sincères et qui veulent faire entendre leurs voix. Mais il se glisse parmi ces manifestations des casseurs, des individus qui ne viennent pas contester une loi mais pour briser des magasins, du mobilier urbain. Ça, ça suffit et ça ne pourra pas rester sans réponse. Manifester c’est un droit, casser c’est un délit, et donc ce sera puni", a-t-il insisté.

"Les casseurs, ça suffit"

Puis, toujours sur un ton ferme, François Hollande a assuré que la loi Travail sera votée pour le bien de la France. "La loi El Khomri va passer. Cette loi, qui est en débat, y compris dans la rue, elle va passer. Pourquoi ? Parce qu’elle a été discutée, concertée, corrigée, amendée. Je ne cèderai pas parce qu’il il y a eu trop de gouvernements qui ont cédé, d'où l'état du pays que j'ai trouvé en 2012, pour que moi-même, dans des circonstances pas faciles, je cède dès lors qu'un compromis a été trouvé."

Par Nicolas Cardinale

Réagissez à l'actu people