Politique

Loi Travail : Des manifestants s’attaquent au bureau du PS à Rouen et saccagent la façade (Vidéo)

   / 5  
Loi Travail : Des manifestants s’attaquent au bureau du PS à Rouen et saccagent la façade
1
Loi Travail : Des manifestants s’attaquent au bureau du PS à Rouen et saccagent la façade
Des manifestants réunis devant le bureau du PS à Rouen
2
Des manifestants réunis devant le bureau du PS à Rouen
La façade a été recouverte de peinture rouge
3
La façade a été recouverte de peinture rouge
La vitre du bâtiment a été brisée
4
La vitre du bâtiment a été brisée
Un des slogans des manifestants
5
Un des slogans des manifestants

En ce mardi 17 mai, la France connait une nouvelle journée de mobilisation contre la loi Travail du gouvernement. Et comme souvent depuis le début de la contestation, des violences ont émaillé certains cortèges. En effet, à Rouen c’est un bureau du Parti Socialiste qui a été la cible de casseurs qui ont saccagé la façade. Une vidéo que nous vous proposons de retrouver sur notre site Non Stop Zapping.

Alors que Manuel Valls a déclaré devant les députés, il y a quelques jours, qu’il était prêt à utiliser le 49.3 pour faire passer la loi Travail, ce mardi 17 mai une nouvelle journée de mobilisation contre ce texte est organisée partout en France. Et ce matin justement, François Hollande était l’invité de la "Matinale" d’"Europe 1" et a affirmé qu’il n’allait pas céder à la rue. "La loi El Khomri va passer. Cette loi, qui est en débat, y compris dans la rue, elle va passer. Pourquoi ? Parce qu’elle a été discutée, concertée, corrigée, amendée. Je ne cèderai pas parce qu’il il y a eu trop de gouvernements qui ont cédé, d'où l'état du pays que j'ai trouvé en 2012", a-t-il confié.

Le Parti Socialiste pris pour cible

François Hollande a tenu aussi à hausser face aux casseurs qui perturbent depuis le début de la contestation le déroulement des manifestations. Pour autant, cela n’a pas empêché des manifestants de venir saccager ce jeudi le bureau du Parti Socialiste à Rouen. Situé sur le parcours du rassemblement, le bâtiment a été la cible de jets d’objets, de jets de peinture rouge et la vitrine du bureau a été brisée. Sur la vidéo, vous pouvez entendre de nombreux manifestants avec des fumigènes scander "Résistance". 

Par Nicolas Cardinale

Réagissez à l'actu people